[ AUDIO ] Il y a 15 ans, assassinat de Babacar Sèye

L’oeil de Caïn. Décidément, l’assassinat de Me Babacar Sèye restera sur beaucoup de consciences. 15 ans après les faits, tout le monde se regarde avec mauvaise conscience. Dimanche 15 mai 1993. La chaleur s’installe peu à peu à Dakar en attendant l’hivernage ; tout le pays attend les résultats de l’élection présidentielle qui oppose le président sortant, Abdou Diouf, et son principal challenger, le chef de l’opposition Me Abdoulaye Wade, secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds).

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

http://www.seneweb.com/news/artimages/news/me_babacar_seye.jpg
Quelques jours plus tôt, le 02 mars, le président du Conseil constitutionnel, le juge Kéba Mbaye, avait démissionné de son poste dans un contexte politique chargé en raison de la tension électorale en cours. Il est un peu plus de 17 heures quand le Sénégal tombe dans l’émoi. Il vient de se produire, après le meurtre, en 1967 du député-maire de Mbour, Demba Diop, le plus grand crime d’une personnalité politique au Sénégal. Me Babacar Sèye est annoncé victime de balles. Selon la version officielle, il aurait été abattu de trois projectiles, dont une qui l’a atteint à la tempe, dans sa berline de fonction, sur la Corniche par une bande de repris de justice proches du Parti démocratique sénégalais. Ils vont entrer dans l’histoire. Ils ont pour nom : Clédor Sène, Pape Ibrahima Diakhaté et Assane Diop. Cette affaire va faire l’objet de l’un des procès les plus retentissants du Sénégal indépendant. Très vite, un imbroglio juridique se fait jour.

Hier, lors de la présentation de son dernier livre, "Une vie pour l’Afrique", le président Wade a dit qu’il n’évoquerait plus l’affaire, la loi Ezzan étant passée par là. Ce texte a institué une amnistie pour tous les auteurs et commanditaires de crimes et délits en relation avec les élections de 1993 à 2004. Loi qui fut adoptée par l’Assemblée nationale le 7 janvier dernier par 70 voix contre 20, avait fait par la suite l’objet d’un recours devant le Conseil constitutionnel. Les 5 sages qui ont rendu leur décision le 9 février de la même année ont procédé à une « validation partielle » du texte, suffisante pour que le Président puisse promulguer le texte en toute légalité. D’où un grand malaise dans le pays.

Retour sur les événements. Les heures qui ont ont suivi l’attentat, la police procède à des arrestations dans les rangs du Pds. Les supposés exécutants sont signalés dans des bouges de Dieuppeul avant qu’ils ne se fassent la belle. C’est leur passage à la frontière gambienne qui va les perdre. Après avoir fait la java à Dakar après les faits, Clédor et cie sont signalés du côté du pont Noirot, un peu après Kaolack, puis foncent, après Nioro, Vers la Gambie.

Lors de l’enquête, ils diront avoir jeté les armes du crime par-delà le fameux pont qui enjambe le fleuve Saloum. Jusqu’à ce jour, ces pièces à conviction ne sont pas retrouvées. Ils mouillent beaucoup de monde. L’enquête est confiée à la gendarmerie, notamment au colonel César Diedhiou de la brigade de Thiong qui ne fait pas dans la dentelle pour extorquer des aveux à ses prévenus. On torture.

Clédor Sène, dans un extraordinaire revirement explique ensuite que c’est le pouvoir socialiste qui l’a financé. Plusieurs hypothèses s’entrechoquent. On dit même que le juge constitutionnel aurait été tué dans son bureau. Les noms du Premier ministre Habib Thiam et d’une figure du Ps de la Médina de Dakar, Ameth Diène, sont avancés. Clédor Sène avance que tout aurait été négocié dans la fameuse dibiterie "Baye Mbarick", sise sur les allées Niarry-Tally ; selon ses déclarations lors du procès qui s’ouvre en 1994, en Cour d’assises spéciale, Ameth Diène aurait été l’envoyé (financier et matériel) de Habib Thiam pour faire éliminer le juge Sèye, pour ensuite faire porter le chapeau à Me Wade, alors dans ses années de braise d’opposition.

En ces temps, il était acquis que le président Diouf et son principal opposant tenaient des négociations secrètes (sous la houlette de l’alors président du Conseil économique et social, Famara Ibrahima Sagna) pour constituer un gouvernement d’union nationale. Les avocats de ce dernier brandiront une "lettre d’excuse" de Clédor Sène à l’endroit du secrétaire général du Pds pour s’amender des "fausses accusations portées à son endroit." Aujourd’hui, la plupart des protagonistes de l’affaire, dans le camp du Pds, sont aux affaires ; ministres d’Etat ou ministres, en tout cas proches du président de la République.

Cette affaire n’a jamais laissé tranquille la classe politique, la société civile et les observateurs de tous bords. Tout d’abord, les livres. Dans ses mémoires, publiées sous le titre, "Par devoir et par amitié", l’ancien Premier ministre Habib Thiam a réitéré ses accusations contre Me Wade. La perle viendra avec la publication du journaliste Abdou Latif Coulibaly. "En l’état des faits et selon mon intime conviction, Abdoulaye Wade ne peut pas avoir fait assassiner Me Babacar Sèye." Tels étaient, en 2003, les propos tenus par Abdou Latif Coulibaly dans son ouvrage "Wade, un opposant au pouvoir : l’alternance piégée ?" Deux ans et une enquête plus tard, le journaliste a radicalement changé d’avis sur la question. Pour preuve, son dernier opus sorti en France charge le patron du Pds : "Affaire Maître Sèye : Un meurtre sur commande". Dans cet ouvrage, Latif Coulibaly déroule le fil des événements ayant précédé et suivi l’assassinat du vice-président du Conseil constitutionnel et les éclaire des témoignages qu’il a recueillis tout au long de son enquête. Le résultat est pour le moins sans ambiguïté : après 192 pages, le lecteur est fixé sur le commanditaire du meurtre.

Lors de ses recherches pour son précédent ouvrage, Latif Coulibaly fait « une découverte surprenante, qui (lui) a donné envie de poursuivre (son) enquête et d’écrire sur cette affaire » : les indemnités versées à la famille de Me Sèye par le Président Abdoulaye Wade et les 18 millions donnés à chaque assassin du juge à leur sortie de prison. Il cherche à contacter l’un des trois assassins de Me Sèye. La chance lui sourit en octobre 2004. Estimant que, pour lui, « le moment est venu de parler », Pape Ibrahima Diakhaté prend contact avec le journaliste. Cette rencontre sera le début de nombreux entretiens, « disponibles en version images et son », selon Latif Coulibaly.

Source: Nettali



▄ █ ▌ Articles similaires :


Vous ne disposez pas de droits de commenter. Merci de vous enregistrer sur ce site.

Se connecter

Pour commenter un article, Connectez vous à votre espace personnel, vous pourrez publier des blogs et vos commentaires seront automatiquement visibles.

LES ARCHIVES DE SENETOILE >> LES BUZZ NEWS

prev
next

 
News image

Rewmi persiste sur les sept milliards taïwanais : Macky Sall doit rendre compte

Les attaques contre Idrissa Seck n’y changeront rien : Macky Sall doit rendre compte dans l’affaire des 7 milliards de Tai... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2009182 | COMMENTS

 

 
News image

Financement de Bercy et soupçons d’escroquerie dans l’affaire Benetton: Souleymane Jules Diop charge Youssou Ndour.

« J’ai été très déçu, comment peut-il faire çà aux Sénégalais ?» Dans sa dernière chronique datée du mardi 15 juin, le jou... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1163562 | COMMENTS

 

 
News image

SENETOILE NEWS : GOUDI TOWN Vidéo SABAR PORNO MADE IN SENEGAL : entre un Sabar authentique et un Sabar pollué par la soif du Porno des pays chauds, faut il laisser faire?

La danse du « Sabar » sénégalais fait bien partie de notre culture et a toujours rempli des fonctions sociales tr&egrav... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1028455 | COMMENTS

 

 
News image

Macky Sall tend un piège à Wade : les 7 milliards de Taiwan ne seront jamais soulevés à l’Assemblée nationale

XIBAR.NET (Dakar, 13 Avril 2010) - Le président de l’Alliance pour la République (Apr) inquiète au plus haut point le président Wade, pa... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1014629 | COMMENTS

 

 
News image

Scandale Vidéo : Lesbiennes De Grand Yoff Le Film De la Partouze Atterrit Dans Les Téléphones Portables

L’affaire des lesbiennes de Grand Yoff continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Quelques jours seulement après l’éclatement de ce scand... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1007319 | COMMENTS

 

 
News image

DIFFUSION DE L’EMISSION "LE BUSINESS DU SEXE" : Walf Tv condamnée à payer une amende de 5 millions FCFA

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) vient de condamner Sidy Lamine Niasse, le Président Directeur général du Groupe Wal... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 999873 | COMMENTS

 

 
News image

Une histoire de « deum » pollue l'atmosphère à l’hôpital Youssou Mbargane

Il n'y avait pas de quiétude chez les nombreux malades admis à l'hopital Youssou Mbargane Diop de Rufisque, dimanche dernier. A l'... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 999271 | COMMENTS

 

 
News image

MACKY SALL REPOND A IDRISSA SECK À PROPOS DES 7 MILLIARDS DE TAÏWAN : « Je ne suis pas un détourneur de fonds publics»

Le leader de l’Alliance pour la République (Apr), Macky Sall a profité, avant-hier, de la journée de partage sur la str... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 999178 | COMMENTS

 

 
News image

SOUPÇONNANT LA DAME DE 68 ANS D’ÊTRE UNE «DEUM» : Oumar Mbaye lui assène trois coups de poings, avant de lui fracturer le poignet

Mère de famille et marié à une femme atteinte de paralysie, Oumar Mbaye âgé, d’une cinquantaine d’année, a été jugé hie... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 998887 | COMMENTS

 

 
News image

Affaire des 20 milliards de Sudatel : Latif Coulibaly et Thierno Ousmane Sy à la barre le 07 octobre

Abdou Latif Coulibaly contre Thierno Ousmane Sy, ce sera pour le 07 octobre 2011. Il s'agit de cette fameuse ‘affaire des... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 998775 | COMMENTS

 

 
News image

Video violences au stade -Interruption du match Sénégal/Côte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou blessé

Video - Derniere minute : Interruption du match Sénégal/Côte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou ble... Consulter cette archive

SPORTS | Vues: 998141 | COMMENTS

 

 
News image

Macky Sall prié de se débarrasser de Jules Diop pour « ses injures » à Abdou Aziz Sy Al Amine

Le Conseiller en communication du président de la République, Souleymane Jules Diop aurait tenu des propos « injurieux » à l&r... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 851491 | COMMENTS

 

 
News image

Koromack Faye, Saltigué : « Les Deums brouillent les pistes… Wade a intérêt à partir… »

Il n’est plus à présenter. Koromack Faye ce Saltigué originaire de Fissel Mbadane, un village Sérère dans le département de Mbo... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 697095 | COMMENTS

 

 
News image

Un « deum » appelle en direct , à la télé, Deguène Chimère Diallo et lui promet un châtiment

«  Je suis un « deum » ( sorcier) . Depuis quelques jours , vous vous en êtes pris à not... Consulter cette archive

SOCIÉTÉ | Vues: 616861 | COMMENTS

 

 
News image

Cheikh Béthio Thioune dans le couloir de la mort

Le maintien de Cheikh Béthio Thioune en prison cache mal l’intention du gouvernement de l’assassinat. Telle est la conviction de Far... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 222290 | COMMENTS

 

 
News image

[ VIDEO ] Balla Gaye 2 bat Modou Lô en moins d’une minute [ VIDÉO INTÉGRALE DU COMBAT]

APS: Le lutteur Balla Gaye 2 de l’école de lutte Balla Gaye a battu son adversaire Modou Lô de l’écurie Rock-&ea... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 221995 | COMMENTS

 

 
News image

VAIDEHI À DAKAR ET EN CÔTE D'IVOIRE, L'INDE DÉTIENT L'ARME FATALE POUR SES FUTURES COLONIES AFRICAINES: OBJECTIF VENDRE, TOUJOURS VENDRE

La star indienne VAIDEHI arrivée en Côte d'Ivoire le 16 mars 2010, Abidjan prétend avoir terrassé Dakar, tant la mobilisation des fans... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 220306 | COMMENTS

 

 
News image

BÉTHIO THIOUNE RETOURNE À LA MAC DE THIÈS : QUE MIJOTE LE JUGE D’INSTRUCTION ?

Après avoir été extrait de la prison, pour consultation à l’hôpital Principal de Dakar, Béthio est retourné, hier, à la Mac de Thiès... Consulter cette archive

QUESTION DU JOUR º Vérité ou Intox ? | Vues: 217812 | COMMENTS

 

 
News image

Scandale politico-sexuel : Les 10 millions de Diombasse installent la polémique au procès

Khadija Mbaye et les trois autres prévenus qui ont été condamnés à payer 10 millions de francs à Diombasse Diaw ne sont ... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 207911 | COMMENTS

 

 
News image

Affaire Diombass Diaw : La fille qui l'a filmé nu accable le cabinet du ministre Oumar Sarr (Entretien)

C'est ce mardi que la quasi-totalité du cabinet du ministre, Oumar Sarr, sera devant la barre du tribunal correctionnel de Dakar pour d... Consulter cette archive

QUESTION DU JOUR º Vérité ou Intox ? | Vues: 194870 | COMMENTS

 

L'actualité de la sous région >> Gambia news | Mali | Mauritanie

Recherchez une info dans l'actualité

La Une du Jour >> KÀDDU BII

CREI - Réquisitoire du Procureur spécial : Alioune Ndao livre Karim au juge

...

AU TERME DU DEUXIÈME MANDAT DE DÉPÔT DE KARIM WADE Le sort en est jeté

...

Fin de la visite du président Ibrahim Boubacar KEITA : Dakar et Bamako renforcent les axes de leur coopération

...

CREI - Découverte de nouveaux éléments : Karim, un «dragon» à Singapour

...

DIALOGUE ETAT-EMPLOYEURS-TRAVAILLEURS Vers la création d’un haut conseil

...

Merci aux internautes de SENETOILENEWS

Actuellement 2554 internautes anonymes  sont en ligne

LES INOUBLIABLES

SENETOILE LINK

Dernières Opinions

 

JoomlaWatch Stats 1.2.9 by Matej Koval

TOUTE LA PRESSE EN LIGNE ...

 

Investir au Sénégal