[ AUDIO ] Il y a 15 ans, assassinat de Babacar SĂšye

L’oeil de Caïn. Décidément, l’assassinat de Me Babacar Sèye restera sur beaucoup de consciences. 15 ans après les faits, tout le monde se regarde avec mauvaise conscience. Dimanche 15 mai 1993. La chaleur s’installe peu à peu à Dakar en attendant l’hivernage ; tout le pays attend les résultats de l’élection présidentielle qui oppose le président sortant, Abdou Diouf, et son principal challenger, le chef de l’opposition Me Abdoulaye Wade, secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds).

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

http://www.seneweb.com/news/artimages/news/me_babacar_seye.jpg
Quelques jours plus tôt, le 02 mars, le président du Conseil constitutionnel, le juge Kéba Mbaye, avait démissionné de son poste dans un contexte politique chargé en raison de la tension électorale en cours. Il est un peu plus de 17 heures quand le Sénégal tombe dans l’émoi. Il vient de se produire, après le meurtre, en 1967 du député-maire de Mbour, Demba Diop, le plus grand crime d’une personnalité politique au Sénégal. Me Babacar Sèye est annoncé victime de balles. Selon la version officielle, il aurait été abattu de trois projectiles, dont une qui l’a atteint à la tempe, dans sa berline de fonction, sur la Corniche par une bande de repris de justice proches du Parti démocratique sénégalais. Ils vont entrer dans l’histoire. Ils ont pour nom : Clédor Sène, Pape Ibrahima Diakhaté et Assane Diop. Cette affaire va faire l’objet de l’un des procès les plus retentissants du Sénégal indépendant. Très vite, un imbroglio juridique se fait jour.

Hier, lors de la présentation de son dernier livre, "Une vie pour l’Afrique", le président Wade a dit qu’il n’évoquerait plus l’affaire, la loi Ezzan étant passée par là. Ce texte a institué une amnistie pour tous les auteurs et commanditaires de crimes et délits en relation avec les élections de 1993 à 2004. Loi qui fut adoptée par l’Assemblée nationale le 7 janvier dernier par 70 voix contre 20, avait fait par la suite l’objet d’un recours devant le Conseil constitutionnel. Les 5 sages qui ont rendu leur décision le 9 février de la même année ont procédé à une « validation partielle » du texte, suffisante pour que le Président puisse promulguer le texte en toute légalité. D’où un grand malaise dans le pays.

Retour sur les événements. Les heures qui ont ont suivi l’attentat, la police procède à des arrestations dans les rangs du Pds. Les supposés exécutants sont signalés dans des bouges de Dieuppeul avant qu’ils ne se fassent la belle. C’est leur passage à la frontière gambienne qui va les perdre. Après avoir fait la java à Dakar après les faits, Clédor et cie sont signalés du côté du pont Noirot, un peu après Kaolack, puis foncent, après Nioro, Vers la Gambie.

Lors de l’enquête, ils diront avoir jeté les armes du crime par-delà le fameux pont qui enjambe le fleuve Saloum. Jusqu’à ce jour, ces pièces à conviction ne sont pas retrouvées. Ils mouillent beaucoup de monde. L’enquête est confiée à la gendarmerie, notamment au colonel César Diedhiou de la brigade de Thiong qui ne fait pas dans la dentelle pour extorquer des aveux à ses prévenus. On torture.

Clédor Sène, dans un extraordinaire revirement explique ensuite que c’est le pouvoir socialiste qui l’a financé. Plusieurs hypothèses s’entrechoquent. On dit même que le juge constitutionnel aurait été tué dans son bureau. Les noms du Premier ministre Habib Thiam et d’une figure du Ps de la Médina de Dakar, Ameth Diène, sont avancés. Clédor Sène avance que tout aurait été négocié dans la fameuse dibiterie "Baye Mbarick", sise sur les allées Niarry-Tally ; selon ses déclarations lors du procès qui s’ouvre en 1994, en Cour d’assises spéciale, Ameth Diène aurait été l’envoyé (financier et matériel) de Habib Thiam pour faire éliminer le juge Sèye, pour ensuite faire porter le chapeau à Me Wade, alors dans ses années de braise d’opposition.

En ces temps, il était acquis que le président Diouf et son principal opposant tenaient des négociations secrètes (sous la houlette de l’alors président du Conseil économique et social, Famara Ibrahima Sagna) pour constituer un gouvernement d’union nationale. Les avocats de ce dernier brandiront une "lettre d’excuse" de Clédor Sène à l’endroit du secrétaire général du Pds pour s’amender des "fausses accusations portées à son endroit." Aujourd’hui, la plupart des protagonistes de l’affaire, dans le camp du Pds, sont aux affaires ; ministres d’Etat ou ministres, en tout cas proches du président de la République.

Cette affaire n’a jamais laissé tranquille la classe politique, la société civile et les observateurs de tous bords. Tout d’abord, les livres. Dans ses mémoires, publiées sous le titre, "Par devoir et par amitié", l’ancien Premier ministre Habib Thiam a réitéré ses accusations contre Me Wade. La perle viendra avec la publication du journaliste Abdou Latif Coulibaly. "En l’état des faits et selon mon intime conviction, Abdoulaye Wade ne peut pas avoir fait assassiner Me Babacar Sèye." Tels étaient, en 2003, les propos tenus par Abdou Latif Coulibaly dans son ouvrage "Wade, un opposant au pouvoir : l’alternance piégée ?" Deux ans et une enquête plus tard, le journaliste a radicalement changé d’avis sur la question. Pour preuve, son dernier opus sorti en France charge le patron du Pds : "Affaire Maître Sèye : Un meurtre sur commande". Dans cet ouvrage, Latif Coulibaly déroule le fil des événements ayant précédé et suivi l’assassinat du vice-président du Conseil constitutionnel et les éclaire des témoignages qu’il a recueillis tout au long de son enquête. Le résultat est pour le moins sans ambiguïté : après 192 pages, le lecteur est fixé sur le commanditaire du meurtre.

Lors de ses recherches pour son précédent ouvrage, Latif Coulibaly fait « une découverte surprenante, qui (lui) a donné envie de poursuivre (son) enquête et d’écrire sur cette affaire » : les indemnités versées à la famille de Me Sèye par le Président Abdoulaye Wade et les 18 millions donnés à chaque assassin du juge à leur sortie de prison. Il cherche à contacter l’un des trois assassins de Me Sèye. La chance lui sourit en octobre 2004. Estimant que, pour lui, « le moment est venu de parler », Pape Ibrahima Diakhaté prend contact avec le journaliste. Cette rencontre sera le début de nombreux entretiens, « disponibles en version images et son », selon Latif Coulibaly.

Source: Nettali



▄ █ ▌ Articles similaires :


Ajouter un Commentaire

Forum SENETOILE NEWS:  Vous pouvez poster librement vos commentaires sur les sujets qui vous interpellent. Cependant merci d'éviter les attaques à caractÚre personnel et diffamatoire. Nous souhaitons une bonne utilisation de ce service. Merci de votre compréhension



Sécurité contre le SPAM: reconstituez la figure ci dessous - il faut glisser -déposer les images

LES ARCHIVES DE SENETOILE >> LES BUZZ NEWS

prev
next

 
News image

Rewmi persiste sur les sept milliards taĂŻwanais : Macky Sall doit rendre compte

Les attaques contre Idrissa Seck n’y changeront rien : Macky Sall doit rendre compte dans l’affaire des 7 milliards de Taiwan a... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2018330 | COMMENTS

 

 
News image

Epinglé avec une malette d'argent: Alex Ségura victime ou coupable ?

Des rumeurs distillées avec insistance font état depuis quelques jours maintenant d’une interpellation à Paris de l’ancien représentant résident du Fon... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2016979 | COMMENTS

 

 
News image

Sénégal le pouvoir du vagin - MarÚme Faye Sall, la vraie Présidente de la République

Lu pour vous sur dakaractu Qui est plus influent que le Président de la République au Sénégal ? Cette question mérite d’... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 2016589 | COMMENTS

 

 
News image

Jeune Afrique revient sur l'appartenance de Wade à la franc-maçonnerie

POLITICOSN.COM. Dans son dernier numéro, Jeune Afrique est revenu sur l'ancienne appartenance de Wade à la franc-maçonnerie et écrit : "Ab... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 2016190 | COMMENTS

 

 
News image

Vérité ou intox : C'est pas discret tout ça : [VIDEO] le comédien sénégalais SANEEX Piégé entrain d'embrasser une star et de caresser ses seins , devinez la suite ( à voir)

    Loin de ses pièces théâtrales où le comédien évade les Sénégalais dans un fou rire, Cheikhou Gueye alias Sa Nekh est retr... Consulter cette archive

QUESTION DU JOUR Âș VĂ©ritĂ© ou Intox ? | Vues: 2016055 | COMMENTS

 

 
News image

AUDIOS : SERIGNE ABDOU AZIZ SY S’ATTAQUAIT AINSI À LA FRANC- MAÇONNERIE

  Piccmi.com - Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh avait estimé que la franc-maçonnerie connaît une fulguration impressionnante au Sénégal.   Certains de ses mem... Consulter cette archive

CULTURE | Vues: 2015865 | COMMENTS

 

 
News image

[AUDIO] CD lui et Moi , Quand Idrissa Seck qualifiait Wade d'ancien spermatozoide futur cadavre...

  Hier , Idrissa Seck qualifiait Wade d'ancien spermatozoide futur cadavre..., Aujour d'hui tout est oublié, Réécoutez l'extrait sonore du CD No1 &nbs... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2015532 | COMMENTS

 

 
News image

Entretien exclusif. L'homosexuel Babacar Ndiaye dit tout... (1Ăšre partie)

Dans cet entretien à bâtons rompus accordé à votre site www.leral.net, le mannequin Babacar Ndiaye dit tout. Notamment sur le fameux ... Consulter cette archive

LES INFOS ZÉRO | Vues: 2015402 | COMMENTS

 

 
News image

DOUDOU NDOYE ALIAS DON DIEGO, LE MILLIARDAIRE SAOUDIEN: "CE QUI ME LIE AUX JOUEURS, AUX HOMOSEXUELS ET AUX PROSTITUÉES..."

Le Clubbeur Doudou Ndoye a lias Don Diego, le milliardaire Saoudien. Très réputé dans le Dakar by night, a accepté de clarifier les ru... Consulter cette archive

LES INFOS ZÉRO | Vues: 2014809 | COMMENTS

 

 
News image

Financement de Bercy et soupçons d’escroquerie dans l’affaire Benetton: Souleymane Jules Diop charge Youssou Ndour.

« J’ai été très déçu, comment peut-il faire çà aux Sénégalais ?» Dans sa dernière chronique datée du mardi 15 juin, le jou... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1172782 | COMMENTS

 

 
News image

SENETOILE NEWS : GOUDI TOWN Vidéo SABAR PORNO MADE IN SENEGAL : entre un Sabar authentique et un Sabar pollué par la soif du Porno des pays chauds, faut il laisser faire?

La danse du « Sabar » sénégalais fait bien partie de notre culture et a toujours rempli des fonctions sociales tr&egrav... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1067022 | COMMENTS

 

 
News image

Scandale Vidéo : Lesbiennes De Grand Yoff Le Film De la Partouze Atterrit Dans Les Téléphones Portables

L’affaire des lesbiennes de Grand Yoff continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Quelques jours seulement après l’éclatement de ce scand... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1027022 | COMMENTS

 

 
News image

Macky Sall tend un piĂšge Ă  Wade : les 7 milliards de Taiwan ne seront jamais soulevĂ©s Ă  l’AssemblĂ©e nationale

XIBAR.NET (Dakar, 13 Avril 2010) - Le président de l’Alliance pour la République (Apr) inquiète au plus haut point le président Wade, pa... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1023755 | COMMENTS

 

 
News image

DIFFUSION DE L’EMISSION "LE BUSINESS DU SEXE" : Walf Tv condamnĂ©e Ă  payer une amende de 5 millions FCFA

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) vient de condamner Sidy Lamine Niasse, le Président Directeur général du Groupe Wal... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1009158 | COMMENTS

 

 
News image

Une histoire de « deum » pollue l'atmosphĂšre Ă  l’hĂŽpital Youssou Mbargane

Il n'y avait pas de quiétude chez les nombreux malades admis à l'hopital Youssou Mbargane Diop de Rufisque, dimanche dernier. A l'... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1008022 | COMMENTS

 

 
News image

Affaire des 20 milliards de Sudatel : Latif Coulibaly et Thierno Ousmane Sy Ă  la barre le 07 octobre

Abdou Latif Coulibaly contre Thierno Ousmane Sy, ce sera pour le 07 octobre 2011. Il s'agit de cette fameuse ‘affaire des... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1007278 | COMMENTS

 

 
News image

SOUPÇONNANT LA DAME DE 68 ANS D’ÊTRE UNE «DEUM» : Oumar Mbaye lui assĂšne trois coups de poings, avant de lui fracturer le poignet

Mère de famille et marié à une femme atteinte de paralysie, Oumar Mbaye âgé, d’une cinquantaine d’année, a été jugé hie... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1006853 | COMMENTS

 

 
News image

MACKY SALL REPOND A IDRISSA SECK À PROPOS DES 7 MILLIARDS DE TAÏWAN : « Je ne suis pas un dĂ©tourneur de fonds publics»

Le leader de l’Alliance pour la République (Apr), Macky Sall a profité, avant-hier, de la journée de partage sur la str... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 1006712 | COMMENTS

 

 
News image

Video violences au stade -Interruption du match Sénégal/CÎte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou blessé

Video - Derniere minute : Interruption du match Sénégal/Côte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou ble... Consulter cette archive

SPORTS | Vues: 1006104 | COMMENTS

 

 
News image

Koromack Faye, SaltiguĂ© : « Les Deums brouillent les pistes
 Wade a intĂ©rĂȘt Ă  partir
 »

Il n’est plus à présenter. Koromack Faye ce Saltigué originaire de Fissel Mbadane, un village Sérère dans le département de Mbo... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 705812 | COMMENTS

 

L'actualité locale : les régions du Sénégal

prev
next

 

Cours de citoyenneté : Face à son destin, Sédhiou accueille le Président de la République

News image

Le  « Mouvement Emergence Citoyenne de la Voie des Sans Voix : MECVSV» est honoré de vous accueillir à sa manière par ce Disco... Consulter l'info complĂšte [read full]

SĂ©dhiou | COMMENTS

 

 

Casamance – le ComitĂ© d’initiative pour le dĂ©minage dĂ©nonce l’arrĂȘt de toutes les opĂ©rations depuis prĂšs d’un an

News image

iGFM – (Dakar) A en croire le président dudit comité Eusébio José Dasylva il n’ y a pas eu d’avancées notables dans la ... Consulter l'info complĂšte [read full]

Casamance | COMMENTS

 

 

Mbour : entre fermeture des hĂŽtels et licenciement massif des travailleurs le tourisme dans le creux de la vague

News image

La situation du tourisme dans la petite côte attire l’attention, non  pas par des taux de remplissage des réceptifs hôteliers, mai... Consulter l'info complĂšte [read full]

Mbour | COMMENTS

 

 

ThiĂšs : Talla Sylla en mode rĂ©union avec les “talibĂ©s” Ă  la mairie

News image

iGFM – (Dakar) Le maire de Thiès Talla Sall a démontré qu’il prête une attention particulière à la situation des “t... Consulter l'info complĂšte [read full]

ThiĂšs | COMMENTS

 

Marchés - Opportunités - Performances

Business & Technologie

Waldorf Astoria Hotels & Resorts annonce que le risotto de céleri Alla Waldorf sera le prochain Taste of Waldorf Astoria

News image

MCLEAN, Virginie. - Dimanche 1 Mars 2015 [ME NewsWire]     (BUSINESS WIRE) Hier soir, au Waldorf Astoria New York, des invités et un jury de ... Consulter l'info complĂšte [read full]

Business & Technologie | COMMENTS

Le ZTE Grand S3 devient l’un des premiers smartphones au monde à offrir la principale solution d’EyeVerify

News image

BARCELONE, Espagne - Dimanche 1 Mars 2015 [ME NewsWire]     Mobile World Congress 2015 (BUSINESS WIRE)--ZTE, un fabricant mondial de premier plan d'appareils mobiles,... Consulter l'info complĂšte [read full]

Business & Technologie | COMMENTS

Recherchez dans l'actualité quotidienne et dans les archives de SENETOILE NEWS

Recherchez une info dans l'actualité

La Une du Jour >> KÀDDU BII

Polémique à l'ucad nébuleuse autour de 15 milliards

...

SORTIE AU VITRIOL DU PAPE DU SOPI CONTRE MACKY SALL - Me Wade perd la boule et descend dans les caniveaux

Que mijotent Khaf Sall et El Hadji Malick Gakou ? En tout cas, ça manœuvre ferme. Nos caméras hyper sophistiquées ont filmé, hier, dans l’après-midi,  le maire socialiste de Ndakaaru et le numéro deux de l’Alliance des forces de progrès (Afp) en train de tailler bavette dans un célèbre hôtel de la place. Et d’après nos machins, Khaf Sall était accompagné de Barth «Lucky luck» Dias, édile de Mermoz-Sacré-cœur. Quant à l’ancien ministre du Commerce, il était flanqué de Mbaye Dione, maire progressiste de Ngoundiane. Que se sont-ils dit ? Nous donnons notre langue au chat. Toujours est-il que ce rapprochement n’est pas fortuit.   &nb...

EnquĂȘte sur les chrĂ©tiens et le christianisme dans le diocĂšse de Dakar – immersion dans l’Église sĂ©nĂ©galaise

...

Niokhobaye indique la voie à Yekini / «Lutter cette saison ou dire adieu à l'arÚne »

...

Ziguinchor - - entretien avec le député-maire Abdoulaye Balde «le prix du ticket des bateaux est une arnaque»

Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor et patron de l’Ucs, a mis du sable dans le  couscous du président de la République, Macky Sall dont la visite est appréciée par une bonne partie de la population de Ziguinchor. Pour lui, ces populations sont victimes d’une arnaque sur la question de la réduction du prix du ticket des bateaux. En plus, selon  lui, les infrastructures inaugurées par Macky Sall, portent la signature de Me Wade. Pour ailleurs, il a déclaré qu’aucun rapprochement entre lui et Macky Sall n’est possible parce que ce dernier l’a trainé dans la boue. &nb...

Crei - aprÚs la partie civile et le réquisitoire du parquet spécial contre Karim la défense plaide hors... Prétoire

  Les avocats de Karim Wade qui ont raté la chance de se livrer à la décisive épreuve des plaidoiries dans le procès intenté contre leur client par la Crei, ont tenté de se rattraper hier, vendredi 20 février. Tour à tour, les conseils de ‘’Wade fils’’ ont fait le procès de la Cour et du pouvoir en place  en listant une kyrielle de faits et actes irréguliers qui prouvent la volonté manifeste du chef de l’Etat, Macky Sall, et du président de la Crei, Henry Grégoire Diop, de barrer la route à un adversaire politique, à savoir Karim Wade.&nb...

ProcĂšs de Karim Wade et cie devant la crei le verdict, fixe au 23 mars

  Karim Wade et co-prévenus seront fixés sur leur sort, le 23 mars prochain. Pour cause, le président de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a déclaré officiellement hier, jeudi 19 février,  les débats clos dans le cadre du procès contre l’enrichissement illicite opposant l’Etat du Sénégal au fils de l’ancien chef d’Etat, Karim Wade et co-prévenus. La Cour a mis ainsi en délibéré l’affaire jusqu’au 23 mars prochain à 10h.  &nb...

AccusĂ© d’enrichissement illicite et de corruption Karim risque 7 ans de prison

  Le procureur spécial près la Crei, Antoine Félix Diome a disséqué lors de sa plaidoirie hier, mardi 17 février, point par point les dépositions des témoins, ainsi que celles des experts et des prévenus pour assoir la culpabilité de Karim Wade et ses co-prévenus, avant de laisser le soin à son collègue Cheikh Tidiane Marra de prononcer la sentence du parquet. Ainsi, il a été demandé à la Cour de condamner Karim Wade à une peine d’emprisonnement de 7 ans, ainsi qu’une amende de 250 milliards. A «ses complices» Mamadou Pouye, Ibrahim Aboukhalil dit Bibo, il a réclamé 6 ans d’emprisonnement et la même amende. &nb...

Merci aux internautes de SENETOILENEWS

Actuellement 628 internautes anonymes  sont en ligne

LES INOUBLIABLES

JoomlaWatch Stats 1.2.9 by Matej Koval

 

Investir au Sénégal