[ AUDIO ] Il y a 15 ans, assassinat de Babacar SĂšye

L’oeil de Caïn. Décidément, l’assassinat de Me Babacar Sèye restera sur beaucoup de consciences. 15 ans après les faits, tout le monde se regarde avec mauvaise conscience. Dimanche 15 mai 1993. La chaleur s’installe peu à peu à Dakar en attendant l’hivernage ; tout le pays attend les résultats de l’élection présidentielle qui oppose le président sortant, Abdou Diouf, et son principal challenger, le chef de l’opposition Me Abdoulaye Wade, secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds).

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

http://www.seneweb.com/news/artimages/news/me_babacar_seye.jpg
Quelques jours plus tôt, le 02 mars, le président du Conseil constitutionnel, le juge Kéba Mbaye, avait démissionné de son poste dans un contexte politique chargé en raison de la tension électorale en cours. Il est un peu plus de 17 heures quand le Sénégal tombe dans l’émoi. Il vient de se produire, après le meurtre, en 1967 du député-maire de Mbour, Demba Diop, le plus grand crime d’une personnalité politique au Sénégal. Me Babacar Sèye est annoncé victime de balles. Selon la version officielle, il aurait été abattu de trois projectiles, dont une qui l’a atteint à la tempe, dans sa berline de fonction, sur la Corniche par une bande de repris de justice proches du Parti démocratique sénégalais. Ils vont entrer dans l’histoire. Ils ont pour nom : Clédor Sène, Pape Ibrahima Diakhaté et Assane Diop. Cette affaire va faire l’objet de l’un des procès les plus retentissants du Sénégal indépendant. Très vite, un imbroglio juridique se fait jour.

Hier, lors de la présentation de son dernier livre, "Une vie pour l’Afrique", le président Wade a dit qu’il n’évoquerait plus l’affaire, la loi Ezzan étant passée par là. Ce texte a institué une amnistie pour tous les auteurs et commanditaires de crimes et délits en relation avec les élections de 1993 à 2004. Loi qui fut adoptée par l’Assemblée nationale le 7 janvier dernier par 70 voix contre 20, avait fait par la suite l’objet d’un recours devant le Conseil constitutionnel. Les 5 sages qui ont rendu leur décision le 9 février de la même année ont procédé à une « validation partielle » du texte, suffisante pour que le Président puisse promulguer le texte en toute légalité. D’où un grand malaise dans le pays.

Retour sur les événements. Les heures qui ont ont suivi l’attentat, la police procède à des arrestations dans les rangs du Pds. Les supposés exécutants sont signalés dans des bouges de Dieuppeul avant qu’ils ne se fassent la belle. C’est leur passage à la frontière gambienne qui va les perdre. Après avoir fait la java à Dakar après les faits, Clédor et cie sont signalés du côté du pont Noirot, un peu après Kaolack, puis foncent, après Nioro, Vers la Gambie.

Lors de l’enquête, ils diront avoir jeté les armes du crime par-delà le fameux pont qui enjambe le fleuve Saloum. Jusqu’à ce jour, ces pièces à conviction ne sont pas retrouvées. Ils mouillent beaucoup de monde. L’enquête est confiée à la gendarmerie, notamment au colonel César Diedhiou de la brigade de Thiong qui ne fait pas dans la dentelle pour extorquer des aveux à ses prévenus. On torture.

Clédor Sène, dans un extraordinaire revirement explique ensuite que c’est le pouvoir socialiste qui l’a financé. Plusieurs hypothèses s’entrechoquent. On dit même que le juge constitutionnel aurait été tué dans son bureau. Les noms du Premier ministre Habib Thiam et d’une figure du Ps de la Médina de Dakar, Ameth Diène, sont avancés. Clédor Sène avance que tout aurait été négocié dans la fameuse dibiterie "Baye Mbarick", sise sur les allées Niarry-Tally ; selon ses déclarations lors du procès qui s’ouvre en 1994, en Cour d’assises spéciale, Ameth Diène aurait été l’envoyé (financier et matériel) de Habib Thiam pour faire éliminer le juge Sèye, pour ensuite faire porter le chapeau à Me Wade, alors dans ses années de braise d’opposition.

En ces temps, il était acquis que le président Diouf et son principal opposant tenaient des négociations secrètes (sous la houlette de l’alors président du Conseil économique et social, Famara Ibrahima Sagna) pour constituer un gouvernement d’union nationale. Les avocats de ce dernier brandiront une "lettre d’excuse" de Clédor Sène à l’endroit du secrétaire général du Pds pour s’amender des "fausses accusations portées à son endroit." Aujourd’hui, la plupart des protagonistes de l’affaire, dans le camp du Pds, sont aux affaires ; ministres d’Etat ou ministres, en tout cas proches du président de la République.

Cette affaire n’a jamais laissé tranquille la classe politique, la société civile et les observateurs de tous bords. Tout d’abord, les livres. Dans ses mémoires, publiées sous le titre, "Par devoir et par amitié", l’ancien Premier ministre Habib Thiam a réitéré ses accusations contre Me Wade. La perle viendra avec la publication du journaliste Abdou Latif Coulibaly. "En l’état des faits et selon mon intime conviction, Abdoulaye Wade ne peut pas avoir fait assassiner Me Babacar Sèye." Tels étaient, en 2003, les propos tenus par Abdou Latif Coulibaly dans son ouvrage "Wade, un opposant au pouvoir : l’alternance piégée ?" Deux ans et une enquête plus tard, le journaliste a radicalement changé d’avis sur la question. Pour preuve, son dernier opus sorti en France charge le patron du Pds : "Affaire Maître Sèye : Un meurtre sur commande". Dans cet ouvrage, Latif Coulibaly déroule le fil des événements ayant précédé et suivi l’assassinat du vice-président du Conseil constitutionnel et les éclaire des témoignages qu’il a recueillis tout au long de son enquête. Le résultat est pour le moins sans ambiguïté : après 192 pages, le lecteur est fixé sur le commanditaire du meurtre.

Lors de ses recherches pour son précédent ouvrage, Latif Coulibaly fait « une découverte surprenante, qui (lui) a donné envie de poursuivre (son) enquête et d’écrire sur cette affaire » : les indemnités versées à la famille de Me Sèye par le Président Abdoulaye Wade et les 18 millions donnés à chaque assassin du juge à leur sortie de prison. Il cherche à contacter l’un des trois assassins de Me Sèye. La chance lui sourit en octobre 2004. Estimant que, pour lui, « le moment est venu de parler », Pape Ibrahima Diakhaté prend contact avec le journaliste. Cette rencontre sera le début de nombreux entretiens, « disponibles en version images et son », selon Latif Coulibaly.

Source: Nettali



▄ █ ▌ Articles similaires :


Ajouter un Commentaire

Forum SENETOILE NEWS:  Vous pouvez poster librement vos commentaires sur les sujets qui vous interpellent. Cependant merci d'éviter les attaques à caractÚre personnel et diffamatoire. Nous souhaitons une bonne utilisation de ce service. Merci de votre compréhension



Sécurité contre le SPAM: reconstituez la figure ci dessous - il faut glisser -déposer les images

LES ARCHIVES DE SENETOILE >> LES BUZZ NEWS

prev
next

 
News image

Vidéo - Mairie de Médina : le bras droit du maire et conseiller municipal de 60 ans filmé en pleins ébats avec une jeune fille

La mairie de la Médina risque encore d’être éclaboussée par une grosse histoire. Mais celle-ci plus que les autres risque de laiss... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 2987719 | COMMENTS

 

 
News image

Rewmi persiste sur les sept milliards taĂŻwanais : Macky Sall doit rendre compte

Les attaques contre Idrissa Seck n’y changeront rien : Macky Sall doit rendre compte dans l’affaire des 7 milliards de Taiwan a... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2021069 | COMMENTS

 

 
News image

Epinglé avec une malette d'argent: Alex Ségura victime ou coupable ?

Des rumeurs distillées avec insistance font état depuis quelques jours maintenant d’une interpellation à Paris de l’ancien représentant résident du Fon... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2019824 | COMMENTS

 

 
News image

Jeune Afrique revient sur l'appartenance de Wade à la franc-maçonnerie

POLITICOSN.COM. Dans son dernier numéro, Jeune Afrique est revenu sur l'ancienne appartenance de Wade à la franc-maçonnerie et écrit : "Ab... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 2018065 | COMMENTS

 

 
News image

Sénégal le pouvoir du vagin - MarÚme Faye Sall, la vraie Présidente de la République

Lu pour vous sur dakaractu Qui est plus influent que le Président de la République au Sénégal ? Cette question mérite d’... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 2017945 | COMMENTS

 

 
News image

Vérité ou intox : C'est pas discret tout ça : [VIDEO] le comédien sénégalais SANEEX Piégé entrain d'embrasser une star et de caresser ses seins , devinez la suite ( à voir)

    Loin de ses pièces théâtrales où le comédien évade les Sénégalais dans un fou rire, Cheikhou Gueye alias Sa Nekh est retr... Consulter cette archive

QUESTION DU JOUR Âș VĂ©ritĂ© ou Intox ? | Vues: 2017558 | COMMENTS

 

 
News image

AUDIOS : SERIGNE ABDOU AZIZ SY S’ATTAQUAIT AINSI À LA FRANC- MAÇONNERIE

  Piccmi.com - Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh avait estimé que la franc-maçonnerie connaît une fulguration impressionnante au Sénégal.   Certains de ses mem... Consulter cette archive

CULTURE | Vues: 2017506 | COMMENTS

 

 
News image

[AUDIO] CD lui et Moi , Quand Idrissa Seck qualifiait Wade d'ancien spermatozoide futur cadavre...

  Hier , Idrissa Seck qualifiait Wade d'ancien spermatozoide futur cadavre..., Aujour d'hui tout est oublié, Réécoutez l'extrait sonore du CD No1 &nbs... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2017349 | COMMENTS

 

 
News image

Entretien exclusif. L'homosexuel Babacar Ndiaye dit tout... (1Ăšre partie)

Dans cet entretien à bâtons rompus accordé à votre site www.leral.net, le mannequin Babacar Ndiaye dit tout. Notamment sur le fameux ... Consulter cette archive

LES INFOS ZÉRO | Vues: 2016838 | COMMENTS

 

 
News image

DOUDOU NDOYE ALIAS DON DIEGO, LE MILLIARDAIRE SAOUDIEN: "CE QUI ME LIE AUX JOUEURS, AUX HOMOSEXUELS ET AUX PROSTITUÉES..."

Le Clubbeur Doudou Ndoye a lias Don Diego, le milliardaire Saoudien. Très réputé dans le Dakar by night, a accepté de clarifier les ru... Consulter cette archive

LES INFOS ZÉRO | Vues: 2016202 | COMMENTS

 

 
News image

Financement de Bercy et soupçons d’escroquerie dans l’affaire Benetton: Souleymane Jules Diop charge Youssou Ndour.

« J’ai été très déçu, comment peut-il faire çà aux Sénégalais ?» Dans sa dernière chronique datée du mardi 15 juin, le jou... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1175680 | COMMENTS

 

 
News image

SENETOILE NEWS : GOUDI TOWN Vidéo SABAR PORNO MADE IN SENEGAL : entre un Sabar authentique et un Sabar pollué par la soif du Porno des pays chauds, faut il laisser faire?

La danse du « Sabar » sénégalais fait bien partie de notre culture et a toujours rempli des fonctions sociales tr&egrav... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1082678 | COMMENTS

 

 
News image

Scandale Vidéo : Lesbiennes De Grand Yoff Le Film De la Partouze Atterrit Dans Les Téléphones Portables

L’affaire des lesbiennes de Grand Yoff continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Quelques jours seulement après l’éclatement de ce scand... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1034785 | COMMENTS

 

 
News image

Macky Sall tend un piĂšge Ă  Wade : les 7 milliards de Taiwan ne seront jamais soulevĂ©s Ă  l’AssemblĂ©e nationale

XIBAR.NET (Dakar, 13 Avril 2010) - Le président de l’Alliance pour la République (Apr) inquiète au plus haut point le président Wade, pa... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1026034 | COMMENTS

 

 
News image

DIFFUSION DE L’EMISSION "LE BUSINESS DU SEXE" : Walf Tv condamnĂ©e Ă  payer une amende de 5 millions FCFA

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) vient de condamner Sidy Lamine Niasse, le Président Directeur général du Groupe Wal... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1011954 | COMMENTS

 

 
News image

Une histoire de « deum » pollue l'atmosphĂšre Ă  l’hĂŽpital Youssou Mbargane

Il n'y avait pas de quiétude chez les nombreux malades admis à l'hopital Youssou Mbargane Diop de Rufisque, dimanche dernier. A l'... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1010411 | COMMENTS

 

 
News image

Affaire des 20 milliards de Sudatel : Latif Coulibaly et Thierno Ousmane Sy Ă  la barre le 07 octobre

Abdou Latif Coulibaly contre Thierno Ousmane Sy, ce sera pour le 07 octobre 2011. Il s'agit de cette fameuse ‘affaire des... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1009581 | COMMENTS

 

 
News image

SOUPÇONNANT LA DAME DE 68 ANS D’ÊTRE UNE «DEUM» : Oumar Mbaye lui assĂšne trois coups de poings, avant de lui fracturer le poignet

Mère de famille et marié à une femme atteinte de paralysie, Oumar Mbaye âgé, d’une cinquantaine d’année, a été jugé hie... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1009013 | COMMENTS

 

 
News image

MACKY SALL REPOND A IDRISSA SECK À PROPOS DES 7 MILLIARDS DE TAÏWAN : « Je ne suis pas un dĂ©tourneur de fonds publics»

Le leader de l’Alliance pour la République (Apr), Macky Sall a profité, avant-hier, de la journée de partage sur la str... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 1008732 | COMMENTS

 

 
News image

Video violences au stade -Interruption du match Sénégal/CÎte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou blessé

Video - Derniere minute : Interruption du match Sénégal/Côte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou ble... Consulter cette archive

SPORTS | Vues: 1007982 | COMMENTS

 

L'actualité locale : les régions du Sénégal

prev
next

 

Fraude sur des piĂšces d’état civil : La mairie de MbackĂ© Ă©claboussĂ©e

News image

Cinq agents municipaux ont été interpellés et déférés au Parquet par la gendarmerie de Mbacké suite à une plainte déposée par le ... Consulter l'info complĂšte [read full]

Mbacké | COMMENTS

 

 

Ziguinchor : Le malade GuinĂ©en Ibrahima Diallo accueilli au Centre hospitalier rĂ©gional de Ziguinchor n’est pas atteint par le virus Ebola

News image

  iGFM – (Ziguinchor) De retour d’un séjour de quelques jours de pays natal la Guinée Conakry, Ibrahima Diallo, 28 ans, pr&eacut... Consulter l'info complĂšte [read full]

Ziguinchor | COMMENTS

 

 

Caillasse du cortĂšge prĂ©sidentiel a l’ucad libertĂ© provisoire les quatre Ă©tudiants

News image

  Les quatre étudiants arrêtés dans le cadre des jets de pierres du cortège présidentiel à l’Université Cheikh Anta Diop... Consulter l'info complĂšte [read full]

DAKAR | COMMENTS

 

 

Kolda : Les trafiquants de bois blessent un Asp et un guide forestier

News image

Des trafiquants de bois ont violemment agressé et blessé un guide forestier et agent de sécurité de proximité (Asp). L’accrochage a l... Consulter l'info complĂšte [read full]

Kolda | COMMENTS

 

Marchés - Opportunités - Performances

Business & Technologie

ZTE et Telefónica renforcent leur partenariat par un accord global de coopération

News image

SHENZHEN, Chine - Samedi 29 Août 2015 [ME NewsWire]     (BUSINESS WIRE)--ZTE Corporation (0763.HK / 000063.SZ), un fournisseur international majeur de solutions technologiques de t&eac... Consulter l'info complĂšte [read full]

Business & Technologie | COMMENTS

Frost & Sullivan récompense DERMALOG pour ses prestations dans le secteur de la biométrie en Afriqu

News image

Frost & Sullivan récompense DERMALOG pour ses prestations dans le secteur de la biométrie en Afrique   DERMALOG rencontre en particulier un grand su... Consulter l'info complĂšte [read full]

Business & Technologie | COMMENTS

Recherchez dans l'actualité quotidienne et dans les archives de SENETOILE NEWS

Recherchez une info dans l'actualité

La Une du Jour >> KÀDDU BII

Idy Thiam, prĂ©sident de l’union nationale des commerçants et industriels du SĂ©nĂ©gal «nous n’accepterons pas la dictature du groupe Mimran»

  Le président de l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois),  Idy Thiam a déploré, avec la dernière énergie, le fait que le groupe Mimran  fasse venir au port de Dakar, sans autorisation préalable, une cargaison de 22.000 tonnes de sucre, voulant ainsi empécher l’Etat d’autoriser les commerçants sénégalais à importer du sucre. Dans cet entretien accordé à Sud Quotidien , Idy Thiam est revenu sur les difficultés auxquelles les commerçants sénégalais sont confrontés sur le marché du sucre, non sans mettre en garde le groupe Mimran qui, selon lui, est à l’origine de tous les maux qui affectent le marché du sucre au Sénégal. &nb...

Cas suspect d’ebola Ă  Ziguinchor le test est nĂ©gatif, selon le ministĂšre

  Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a relevé dans un communiqué parvenu à notre rédaction que le test fait par l'Institut Pasteur hier, vendredi 28 Août, sur le ressortissant guinéen suspecté d’Ebola est négatif. Les services de Awa Marie Coll Seck dissipe, ainsi les inquiétudes de la population de Ziguinchor où les symptômes de la personne en question, isolée l’hôpital régional de Ziguinchor,  avaient fini par hanter les populations.  &nb...

DĂ©cĂšs du tambour-major Doudou Ndiaye Coumba Rose un monument s’effondre

  Le tambour major sénégalais de renommée internationale n’est plus. Doudou Ndiaye Coumba Rose, de son vrai nom, Mamadou Ndiaye, est décédé hier, mercredi 19 août à Dakar des suites d’un malaise. Un décès qui intervient environ 24 heures après celui d’un autre icône de la culture le Vieux Sing Faye, père de Mbaye Dièye Faye. La levée du corps est prévue ce jeudi 20 août à 11h à la mosquée des Hlm. &nb...

SĂ©nĂ©gal - EnrĂŽlement de Djibo Ka par Macky Sall une stratĂ©gie pour affaiblir l’opposition

  En enrôlant l’ancien ministre d’Etat, Djibo Leyti Kâ, patron de l’Urd, dans la mouvance présidentielle, le chef de l’Etat Macky Sall cherche à affaiblir le camp d’en face, à défaut de trouver des gens qui peuvent lui apporter grand chose. De l’avis des analystes politiques interpellés sur la question, notamment Ibrahima Bakhoum, journaliste formateur à l’Issic, et Momar Seyni Ndiaye, ancien journaliste formateur, l’image de Djibo Kâ, ministre et homme d’Etat, peut servir à Macky, mais pas pour des logiques politiques électoralistes. Qui plus est, le patron de l’Urd est complètement affaibli en termes de poids électoral, selon eux.    &nb...

SĂ©nĂ©gal - Mode vestimentaire fĂ©minine en ce temps de vacances - taille haute, jeans dĂ©chirĂ©s
 et «croque-top» le look estival des jeunes filles au top

  Le rond-point Sandaga est un carrefour idéal pour observer les tendances de la mode vestimentaire féminine en ce temps de vacances. Les «croques-top» (petits hauts débardeurs à bretelle) font tendance cet été. Il s’y ajoutent  les jeans déchirés et robes multicolores en dentelle ou en mousseline, pantalons et jupes à taille haute, sont prisés par les jeunes filles. Mais ces choix vestimentaires peuvent faire débat. &nb...

Pluies diluviennes dans la capitale Dakar sous les eaux

  Les fortes pluies qui se sont abattues à Dakar dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 août ont engendré tristesse et désolation dans de nombreux quartiers déjà inondés. Des Parcelles Assainies, à Grand-Yoff en passant Castors ainsi que dans la banlieue le décor est le même: des populations pataugent, des véhicules et autres moyens de locomotion noyés, des rues et routes, tels de longs fleuves, sont devenues impraticables, entamant largement la mobilité des personnes. &nb...

Recours de Karim Wade contre sa condamnation par la crei la cour suprĂȘme diffĂšre sa dĂ©cision, au 20 aout prochain

  La Cour suprême a mis hier, jeudi, en délibéré jusqu’au 20 août prochain les sept recours déposés par Karim Wade et codétenus condamnés par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei). L’audience s’est déroulée sous une forte présence policière en présence de plusieurs militants libéraux.   &nb...

Audience de la cour suprĂȘme sur le recours de Karim Wade les avocats optimistes mais...

  En prélude à l’audience d’aujourd’hui de la Cour suprême pour examiner les deux pourvois en cassation déposés par Karim Wade, le collectif des avocats s’est voulu formel. Face aux journalistes, les conseils de l’ancien ministre d’Etat ont indiqué en effet avoir pris les devants pour écarter toute possibilité d’irrecevabilité de leur recours. Ils se sont dit aussi optimistes que la Cour suprême tranchera en la faveur de leur client au regard des éléments qu’ils ont fournis. Toutefois, ils préviennent que Karim Wade dispose d’autres moyens de recours en sa possession.    Lors de ce face à face avec la presse, les avocats de Karim Wade, malgré leur critique à l’encontre de la décision de la Cour suprême de statuer sur les deux pourvois en cassation déposés par leur client avant l’expiration du délai de deux mois, ont proclamé leur optimisme, quant à l’issue de ce recours en cassation. Face aux journalistes, Me Seydou Diagne a commencé par lever toute équivoque, quant à la recevabilité des deux pourvois en cassation. Selon lui, la composition de leur équipe écarte cette thèse d’irrecevabilité.&nb...

Merci aux internautes de SENETOILENEWS

Actuellement 1188 internautes anonymes  sont en ligne

LES INOUBLIABLES

JoomlaWatch Stats 1.2.9 by Matej Koval

 

Investir au Sénégal