[ AUDIO ] Il y a 15 ans, assassinat de Babacar SĂšye

L’oeil de Caïn. Décidément, l’assassinat de Me Babacar Sèye restera sur beaucoup de consciences. 15 ans après les faits, tout le monde se regarde avec mauvaise conscience. Dimanche 15 mai 1993. La chaleur s’installe peu à peu à Dakar en attendant l’hivernage ; tout le pays attend les résultats de l’élection présidentielle qui oppose le président sortant, Abdou Diouf, et son principal challenger, le chef de l’opposition Me Abdoulaye Wade, secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds).

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

http://www.seneweb.com/news/artimages/news/me_babacar_seye.jpg
Quelques jours plus tôt, le 02 mars, le président du Conseil constitutionnel, le juge Kéba Mbaye, avait démissionné de son poste dans un contexte politique chargé en raison de la tension électorale en cours. Il est un peu plus de 17 heures quand le Sénégal tombe dans l’émoi. Il vient de se produire, après le meurtre, en 1967 du député-maire de Mbour, Demba Diop, le plus grand crime d’une personnalité politique au Sénégal. Me Babacar Sèye est annoncé victime de balles. Selon la version officielle, il aurait été abattu de trois projectiles, dont une qui l’a atteint à la tempe, dans sa berline de fonction, sur la Corniche par une bande de repris de justice proches du Parti démocratique sénégalais. Ils vont entrer dans l’histoire. Ils ont pour nom : Clédor Sène, Pape Ibrahima Diakhaté et Assane Diop. Cette affaire va faire l’objet de l’un des procès les plus retentissants du Sénégal indépendant. Très vite, un imbroglio juridique se fait jour.

Hier, lors de la présentation de son dernier livre, "Une vie pour l’Afrique", le président Wade a dit qu’il n’évoquerait plus l’affaire, la loi Ezzan étant passée par là. Ce texte a institué une amnistie pour tous les auteurs et commanditaires de crimes et délits en relation avec les élections de 1993 à 2004. Loi qui fut adoptée par l’Assemblée nationale le 7 janvier dernier par 70 voix contre 20, avait fait par la suite l’objet d’un recours devant le Conseil constitutionnel. Les 5 sages qui ont rendu leur décision le 9 février de la même année ont procédé à une « validation partielle » du texte, suffisante pour que le Président puisse promulguer le texte en toute légalité. D’où un grand malaise dans le pays.

Retour sur les événements. Les heures qui ont ont suivi l’attentat, la police procède à des arrestations dans les rangs du Pds. Les supposés exécutants sont signalés dans des bouges de Dieuppeul avant qu’ils ne se fassent la belle. C’est leur passage à la frontière gambienne qui va les perdre. Après avoir fait la java à Dakar après les faits, Clédor et cie sont signalés du côté du pont Noirot, un peu après Kaolack, puis foncent, après Nioro, Vers la Gambie.

Lors de l’enquête, ils diront avoir jeté les armes du crime par-delà le fameux pont qui enjambe le fleuve Saloum. Jusqu’à ce jour, ces pièces à conviction ne sont pas retrouvées. Ils mouillent beaucoup de monde. L’enquête est confiée à la gendarmerie, notamment au colonel César Diedhiou de la brigade de Thiong qui ne fait pas dans la dentelle pour extorquer des aveux à ses prévenus. On torture.

Clédor Sène, dans un extraordinaire revirement explique ensuite que c’est le pouvoir socialiste qui l’a financé. Plusieurs hypothèses s’entrechoquent. On dit même que le juge constitutionnel aurait été tué dans son bureau. Les noms du Premier ministre Habib Thiam et d’une figure du Ps de la Médina de Dakar, Ameth Diène, sont avancés. Clédor Sène avance que tout aurait été négocié dans la fameuse dibiterie "Baye Mbarick", sise sur les allées Niarry-Tally ; selon ses déclarations lors du procès qui s’ouvre en 1994, en Cour d’assises spéciale, Ameth Diène aurait été l’envoyé (financier et matériel) de Habib Thiam pour faire éliminer le juge Sèye, pour ensuite faire porter le chapeau à Me Wade, alors dans ses années de braise d’opposition.

En ces temps, il était acquis que le président Diouf et son principal opposant tenaient des négociations secrètes (sous la houlette de l’alors président du Conseil économique et social, Famara Ibrahima Sagna) pour constituer un gouvernement d’union nationale. Les avocats de ce dernier brandiront une "lettre d’excuse" de Clédor Sène à l’endroit du secrétaire général du Pds pour s’amender des "fausses accusations portées à son endroit." Aujourd’hui, la plupart des protagonistes de l’affaire, dans le camp du Pds, sont aux affaires ; ministres d’Etat ou ministres, en tout cas proches du président de la République.

Cette affaire n’a jamais laissé tranquille la classe politique, la société civile et les observateurs de tous bords. Tout d’abord, les livres. Dans ses mémoires, publiées sous le titre, "Par devoir et par amitié", l’ancien Premier ministre Habib Thiam a réitéré ses accusations contre Me Wade. La perle viendra avec la publication du journaliste Abdou Latif Coulibaly. "En l’état des faits et selon mon intime conviction, Abdoulaye Wade ne peut pas avoir fait assassiner Me Babacar Sèye." Tels étaient, en 2003, les propos tenus par Abdou Latif Coulibaly dans son ouvrage "Wade, un opposant au pouvoir : l’alternance piégée ?" Deux ans et une enquête plus tard, le journaliste a radicalement changé d’avis sur la question. Pour preuve, son dernier opus sorti en France charge le patron du Pds : "Affaire Maître Sèye : Un meurtre sur commande". Dans cet ouvrage, Latif Coulibaly déroule le fil des événements ayant précédé et suivi l’assassinat du vice-président du Conseil constitutionnel et les éclaire des témoignages qu’il a recueillis tout au long de son enquête. Le résultat est pour le moins sans ambiguïté : après 192 pages, le lecteur est fixé sur le commanditaire du meurtre.

Lors de ses recherches pour son précédent ouvrage, Latif Coulibaly fait « une découverte surprenante, qui (lui) a donné envie de poursuivre (son) enquête et d’écrire sur cette affaire » : les indemnités versées à la famille de Me Sèye par le Président Abdoulaye Wade et les 18 millions donnés à chaque assassin du juge à leur sortie de prison. Il cherche à contacter l’un des trois assassins de Me Sèye. La chance lui sourit en octobre 2004. Estimant que, pour lui, « le moment est venu de parler », Pape Ibrahima Diakhaté prend contact avec le journaliste. Cette rencontre sera le début de nombreux entretiens, « disponibles en version images et son », selon Latif Coulibaly.

Source: Nettali



▄ █ ▌ Articles similaires :


Ajouter un Commentaire

Forum SENETOILE NEWS:  Vous pouvez poster librement vos commentaires sur les sujets qui vous interpellent. Cependant merci d'éviter les attaques à caractÚre personnel et diffamatoire. Nous souhaitons une bonne utilisation de ce service. Merci de votre compréhension



Sécurité contre le SPAM: reconstituez la figure ci dessous - il faut glisser -déposer les images

LES ARCHIVES DE SENETOILE >> LES BUZZ NEWS

prev
next

 
News image

Vidéo - Mairie de Médina : le bras droit du maire et conseiller municipal de 60 ans filmé en pleins ébats avec une jeune fille

La mairie de la Médina risque encore d’être éclaboussée par une grosse histoire. Mais celle-ci plus que les autres risque de laiss... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 2986569 | COMMENTS

 

 
News image

Rewmi persiste sur les sept milliards taĂŻwanais : Macky Sall doit rendre compte

Les attaques contre Idrissa Seck n’y changeront rien : Macky Sall doit rendre compte dans l’affaire des 7 milliards de Taiwan a... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2020193 | COMMENTS

 

 
News image

Epinglé avec une malette d'argent: Alex Ségura victime ou coupable ?

Des rumeurs distillées avec insistance font état depuis quelques jours maintenant d’une interpellation à Paris de l’ancien représentant résident du Fon... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2018773 | COMMENTS

 

 
News image

Sénégal le pouvoir du vagin - MarÚme Faye Sall, la vraie Présidente de la République

Lu pour vous sur dakaractu Qui est plus influent que le Président de la République au Sénégal ? Cette question mérite d’... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 2017447 | COMMENTS

 

 
News image

Jeune Afrique revient sur l'appartenance de Wade à la franc-maçonnerie

POLITICOSN.COM. Dans son dernier numéro, Jeune Afrique est revenu sur l'ancienne appartenance de Wade à la franc-maçonnerie et écrit : "Ab... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 2017409 | COMMENTS

 

 
News image

Vérité ou intox : C'est pas discret tout ça : [VIDEO] le comédien sénégalais SANEEX Piégé entrain d'embrasser une star et de caresser ses seins , devinez la suite ( à voir)

    Loin de ses pièces théâtrales où le comédien évade les Sénégalais dans un fou rire, Cheikhou Gueye alias Sa Nekh est retr... Consulter cette archive

QUESTION DU JOUR Âș VĂ©ritĂ© ou Intox ? | Vues: 2017037 | COMMENTS

 

 
News image

AUDIOS : SERIGNE ABDOU AZIZ SY S’ATTAQUAIT AINSI À LA FRANC- MAÇONNERIE

  Piccmi.com - Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh avait estimé que la franc-maçonnerie connaît une fulguration impressionnante au Sénégal.   Certains de ses mem... Consulter cette archive

CULTURE | Vues: 2016920 | COMMENTS

 

 
News image

[AUDIO] CD lui et Moi , Quand Idrissa Seck qualifiait Wade d'ancien spermatozoide futur cadavre...

  Hier , Idrissa Seck qualifiait Wade d'ancien spermatozoide futur cadavre..., Aujour d'hui tout est oublié, Réécoutez l'extrait sonore du CD No1 &nbs... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2016706 | COMMENTS

 

 
News image

Entretien exclusif. L'homosexuel Babacar Ndiaye dit tout... (1Ăšre partie)

Dans cet entretien à bâtons rompus accordé à votre site www.leral.net, le mannequin Babacar Ndiaye dit tout. Notamment sur le fameux ... Consulter cette archive

LES INFOS ZÉRO | Vues: 2016323 | COMMENTS

 

 
News image

DOUDOU NDOYE ALIAS DON DIEGO, LE MILLIARDAIRE SAOUDIEN: "CE QUI ME LIE AUX JOUEURS, AUX HOMOSEXUELS ET AUX PROSTITUÉES..."

Le Clubbeur Doudou Ndoye a lias Don Diego, le milliardaire Saoudien. Très réputé dans le Dakar by night, a accepté de clarifier les ru... Consulter cette archive

LES INFOS ZÉRO | Vues: 2015673 | COMMENTS

 

 
News image

Financement de Bercy et soupçons d’escroquerie dans l’affaire Benetton: Souleymane Jules Diop charge Youssou Ndour.

« J’ai été très déçu, comment peut-il faire çà aux Sénégalais ?» Dans sa dernière chronique datée du mardi 15 juin, le jou... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1174510 | COMMENTS

 

 
News image

SENETOILE NEWS : GOUDI TOWN Vidéo SABAR PORNO MADE IN SENEGAL : entre un Sabar authentique et un Sabar pollué par la soif du Porno des pays chauds, faut il laisser faire?

La danse du « Sabar » sénégalais fait bien partie de notre culture et a toujours rempli des fonctions sociales tr&egrav... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1077611 | COMMENTS

 

 
News image

Scandale Vidéo : Lesbiennes De Grand Yoff Le Film De la Partouze Atterrit Dans Les Téléphones Portables

L’affaire des lesbiennes de Grand Yoff continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Quelques jours seulement après l’éclatement de ce scand... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1032188 | COMMENTS

 

 
News image

Macky Sall tend un piĂšge Ă  Wade : les 7 milliards de Taiwan ne seront jamais soulevĂ©s Ă  l’AssemblĂ©e nationale

XIBAR.NET (Dakar, 13 Avril 2010) - Le président de l’Alliance pour la République (Apr) inquiète au plus haut point le président Wade, pa... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1025216 | COMMENTS

 

 
News image

DIFFUSION DE L’EMISSION "LE BUSINESS DU SEXE" : Walf Tv condamnĂ©e Ă  payer une amende de 5 millions FCFA

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) vient de condamner Sidy Lamine Niasse, le Président Directeur général du Groupe Wal... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1010935 | COMMENTS

 

 
News image

Une histoire de « deum » pollue l'atmosphĂšre Ă  l’hĂŽpital Youssou Mbargane

Il n'y avait pas de quiétude chez les nombreux malades admis à l'hopital Youssou Mbargane Diop de Rufisque, dimanche dernier. A l'... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1009623 | COMMENTS

 

 
News image

Affaire des 20 milliards de Sudatel : Latif Coulibaly et Thierno Ousmane Sy Ă  la barre le 07 octobre

Abdou Latif Coulibaly contre Thierno Ousmane Sy, ce sera pour le 07 octobre 2011. Il s'agit de cette fameuse ‘affaire des... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1008829 | COMMENTS

 

 
News image

SOUPÇONNANT LA DAME DE 68 ANS D’ÊTRE UNE «DEUM» : Oumar Mbaye lui assĂšne trois coups de poings, avant de lui fracturer le poignet

Mère de famille et marié à une femme atteinte de paralysie, Oumar Mbaye âgé, d’une cinquantaine d’année, a été jugé hie... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1008295 | COMMENTS

 

 
News image

MACKY SALL REPOND A IDRISSA SECK À PROPOS DES 7 MILLIARDS DE TAÏWAN : « Je ne suis pas un dĂ©tourneur de fonds publics»

Le leader de l’Alliance pour la République (Apr), Macky Sall a profité, avant-hier, de la journée de partage sur la str... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 1008034 | COMMENTS

 

 
News image

Video violences au stade -Interruption du match Sénégal/CÎte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou blessé

Video - Derniere minute : Interruption du match Sénégal/Côte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou ble... Consulter cette archive

SPORTS | Vues: 1007357 | COMMENTS

 

L'actualité locale : les régions du Sénégal

prev
next

 

Ziguinchor - menace de plainte contre la suneor les OPS rĂ©clament 475 millions Ă  l’usine

News image

  Fatigués, déboussolés, les Operateurs privés stockeurs de la région de Ziguinchor le sont en ce moment, eux qui cour... Consulter l'info complĂšte [read full]

Ziguinchor | COMMENTS

 

 

Manifestation contre l’érection d’une station Edk Oil Ă  ThiĂšs : Demba un «Kù» pour Grand standing

News image

Elles sont en pleine campagne. Les populations du quartier Grand standing de Thiès ont sonné la grande mobilisation et assiégé deux he... Consulter l'info complĂšte [read full]

ThiĂšs | COMMENTS

 

 

Lancement de l’opĂ©ration Ville propre : Bargny se dĂ©barrasse des Ă©curies d’Augias

News image

L’opération Bargny Ville propre, qui se tient du 25 juin au 25 juillet 2015, supervisée par l’entente Cadak, va nettoyer une vin... Consulter l'info complĂšte [read full]

Bargny | COMMENTS

 

 

Kaolack - violation de la loi contre la mendicitĂ©, traite des personnes la Gambie rapatrie prĂšs d’une cinquantaine de talibĂ©s sĂ©nĂ©galais

News image

  Le gouvernement gambien a procédé samedi dernier au rapatriement d’un groupe de 52 talibés dont quatre (4) gambiens et 4... Consulter l'info complĂšte [read full]

Kaolack | COMMENTS

 

Marchés - Opportunités - Performances

Business & Technologie

De nouvelles nominations et des regroupements de services au ministĂšre des Mines, de l'lndustrie et de l'Énergie et Ă  GEPetrol vont renforcer le secteur pĂ©trolier en GuinĂ©e Ă©quatoriale

News image

De nouvelles nominations et des regroupements de services au ministère des Mines, de l'lndustrie et de l'Énergie et à GEPetrol vont ren... Consulter l'info complĂšte [read full]

Business & Technologie | COMMENTS

La Cour d’Appel de Paris confirme la nullitĂ© de la saisie du Boeing 757 d’ECAir, la Compagnie aĂ©rienne nationale de la RĂ©publique du Congo

News image

  Le 11 avril 2015, un avion immatriculé HB-JJE appartenant à ECAir, avait fait l’objet d’une saisie à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle   BRAZZAVILLE, Congo,&n... Consulter l'info complĂšte [read full]

Business & Technologie | COMMENTS

Recherchez dans l'actualité quotidienne et dans les archives de SENETOILE NEWS

Recherchez une info dans l'actualité

La Une du Jour >> KÀDDU BII

Sénégal - Proposition de loi n°13/2015 modifiant la loi n°2002-20 du 15 mai 2002 la majorité impose sa loi

  Malgré le combat des députés de l’opposition, la proposition de loi n°13/2015 modifiant la loi n°2002-20 du 15 mai 2002 modifiée portant règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, est passée comme lettre à la poste hier, lundi 29 juin. A la suite des débats houleux entamés depuis onze heures dans la matinée, c’est finalement vers 23 h passées que le dénouement a eu lieu.  &nb...

Serigne Mansour Sy Djamil de bess du niakk : « le problĂšme de bennoo, c’est que l’apr a voulu dĂ©possĂ©der les alliĂ©s de leur identité»

  Le président de Bess du Niakk, s’adressant aux militants au cours d’une conférence religieuse à Pikine Ouest, a indiqué que son parti sera incontournable sur l’échiquier politique du Sénégal. Serigne Mansour Sy Djamil a aussi plaidé pour la reconstruction de l’alliance Benno Bokk Yakaar minée par la déconstruction causée par l’APR qui a voulu déposséder les alliées de leur identité. &nb...

Le premier ministre sur le rapport de l’ige «j’ai signĂ© des lettres adressĂ©es... au ministre de la justice»

  Les dirigeants des services publics mis en cause dans le dernier rapport de l’Inspection générale de l’État (Ige) ont du souci à se faire. L’État est sur le point d’activer la justice pour demander des comptes. L’information est du Premier ministre, Mohamed Boun Abdallah Dionne. Interpelé hier, par un député, lors du passage du gouvernement à l’Assemblée nationale pour répondre aux questions d’actualité des élus du peuple, le chef du gouvernement dit avoir donné des instructions au ministre de la Justice pour ouvrir des poursuites, contre tout gestionnaire épinglé dans le dernier rapport de l’Ige.  &nb...

4Ăšme plan d’actions du sutsas grĂšve gĂ©nĂ©rale les 16 et 17 juin prochains

  Le Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) entend mettre à exécution son 4ème plan d’action les 16 et 17 juin prochain, en observant une grève de 48 heures sur l’ensemble du territoire national.  &nb...

Entrée en vigueur des nouveaux tarifs le 10 juin les industries miniÚres en guerre contre necotrans

  L’entrée en vigueur de la nouvelle tarification de la société Necotrans(TVS) au Port de Dakar, n’agrée pas les acteurs des industries minières et les cimentiers. Ils ont décidé d’opposer un niet catégorie à Nécotrans dont la direction soutient n’avoir appliqué que les textes du syndicat des entreprises de manutention des ports du Sénégal (Sempos), homologués par le ministère du Commerce du Sénégal depuis 2002. Sud Quotidien qui a obtenu copie des différents échanges épistolaires, détaille quelques éléments d’un dossier qui prédit un été chaud au Port autonome de Dakar. &nb...

RĂ©union du comitĂ© directeur du pds aprĂšs la fronde de Fada et cie Wade face Ă  l’équation Ă  plusieurs inconnues

  Le secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds), Me Abdoulaye Wade, a convoqué les membres du comité directeur pour ce jour à la permanence Omar Lamine Badji. Cette rencontre se tient dans un contexte tout particulier marqué par la sortie de la bande à Modou Diagne Fada et Aïda Mbodj qui a plaidé, le 1er juin dernier, pour une réforme des instances du parti. Me Wade fait ainsi face à son premier mouvement interne de protestation posant la question de l’alternance générationnelle à la tête du pds.    &nb...

Lutte contre la corruption et l’impunitĂ© Macky Sall engage une guerre contre les dĂ©linquants

  Dans son allocution, hier mardi 2 juin à l’ouverture de la conférence ministérielle sur l’état de droit et la lutte contre la corruption, le Président de la République Macky Sall a dit son ferme engagement à combattre l’impunité et la corruption. Le président de la République estime que cette lutte sera sans relâche. &nb...

Examens du cfee - faute d’etat civil 52.110 candidats «exclus»

  Ils sont 52.110 candidats sur un total de 251.164 qui risquent de ne pas subir les examens du Certificat de fin d’études élémentaire pour faute d’actes de naissances. C’est la direction des Examens et des Concours du ministère de l’Education nationale qui l’a fait savoir dans une invitation reçue pour une conférence de presse repoussée à une date ultérieure. &nb...

Page spéciale Ramadan 2015

Merci aux internautes de SENETOILENEWS

Actuellement 1187 internautes anonymes  sont en ligne

LES INOUBLIABLES

JoomlaWatch Stats 1.2.9 by Matej Koval

 

Investir au Sénégal