SENETOILE BLOGS

Le média citoyen libre. Rédigez vos pensées et partagez les!

Oumy Gaye, miss Jongoma 2012: " J’ai dĂ©pensĂ© plus d’un million pour mes Salagne-salagne"

Posté par SENETOILE.COM
SENETOILE.COM
SENETOILE NEWS permet internautes de publier librement leurs blogs sur le site.
Hors ligne
le Mardi, 17 Juillet 2012
dans People 0 commentaires

 

Elle a tout pour plaire. Elle, c’est Oumy Gaye, la sacrĂ©e miss Diongoma 2012 au charme inĂ©galĂ©. TrouvĂ©e chez elle dans son domicile sis Ă  Nietty Mbar (Pikine), bien moulĂ©e dans un pantalon noir assorti d’un body blanc, la Diongoma savoure toujours sa victoire dans une simplicitĂ© absolue, malgrĂ© la fatigue qui se lisait sur son joli visage, de mĂȘme que ses pieds enflĂ©s. Dans cet entretien accordĂ© au journal « Le Pays », elle a confiĂ© ses secrets qui lui ont permis de prendre le dessus sur les autres candidates. Elle a, en outre, donnĂ© son point de vue par rapport aux nombreuses critiques Ă©mises sur l’élection miss Diongoma.

 

Comment avez-vous vĂ©cu votre sacre ? 

 

La victoire m’a procurĂ© beaucoup de bonheur. C’est une trĂšs belle chose. Nos efforts ont Ă©tĂ© rĂ©compensĂ©s. Ensuite, les apprĂ©hensions que les gens avaient sur ce concours n’existaient pas. Nous Ă©tions toutes belles, mais il fallait une seule gagnante et Dieu a fait que c’est moi. Je veux que toutes les candidates soient dĂ©sormais unies. Qu’elles sachent que ce n’était qu’un concours. Je souhaite que nos relations amicales perdurent. Ma famille, qui m’a toujours soutenue, a bien accueilli la victoire, de mĂȘme que mes voisins. Parce que lorsqu’on est rentrĂ© vers 5 heures du matin, tout le quartier s’est rĂ©veillĂ©. Ils ont fait des tĂ©moignages touchants sur moi. Je ne pourrais jamais les remercier autant. Les populations de Nietty Mbaar Ă  Pikine sont gentilles car, malgrĂ© les critiques, elles ont Ă©tĂ© Ă  mes cĂŽtĂ©s pour me prĂȘter main forte. 

 

 

Qu’avez-vous ressenti quand on a annoncĂ© votre nom ? 

 

J’étais sereine, parce que les choses Ă©taient dĂ©jĂ  claires. J’ai su que j’allais gagner avant mĂȘme la proclamation des rĂ©sultats. J’étais confiante du fait que je dĂ©tenais tous les atouts. Je savais que c’est moi Oumy Gaye, toute modestie mise Ă  part, qui serai Ă©lue Miss Diongoma 2012 parce que je le mĂ©ritais. J’ai beaucoup fait pour remporter le concours. 

 

Qu’avez-vous fait prĂ©cisĂ©ment ? 

 

L’élection Miss Diongoma a suscitĂ© beaucoup de tollĂ©. Dans quel Ă©tat d’esprit as-tu vĂ©cu tout cela ? 

 

Beaucoup de personnes pensent que ce que nous faisons est mauvais alors que tel n’est pas le cas. Il n’y a rien grave dans tout ça. Nous sommes issues de bonnes familles. J’ai Ă©tĂ© Ă©duquĂ©e dans une famille musulmane. De ce fait, je connais le droit chemin. L’élection miss Diongoma fait partie de notre culture. Nous l’avons trouvĂ© ici. En plus, on ne faisait pas des choses indĂ©centes. La preuve en est que dans le groupe oĂč j’étais, lors des Ă©liminatoires, personne d’entre nous n’à dĂ©filĂ© en mettant des ceintures de perles au dessus des habits. Ce n’est pas parce qu’on dĂ©voile des ceintures de perles qu’on est une Diongoma. Celles qui le font sont dans l’ignorance totale. Une vraie Diongoma est celle qui s’habille trĂšs bien, qui fait des dĂ©hanchements dignes et qui sent toujours la bonne odeur. Les gens parlent, mais ils ne pourront jamais prouver ce qu’ils disent, parce qu’on ne leur donnera pas cette opportunitĂ©. Depuis le dĂ©but de la compĂ©tition, j’entends les critiques des imams, mais c’est normal. Il faut qu’ils parlent Ă©tant donnĂ© que ce sont des rĂ©gulateurs de la sociĂ©tĂ©. Mais il y a une nette diffĂ©rence entre la façon dont ils perçoivent le dĂ©filĂ© et la maniĂšre dont nous le faisons. Je les comprends, mais nous les rassurons en leur disant que nous ne sommes pas de mauvaises femmes et nous ne faisons rien de mal. Nous dĂ©filons seulement. Nous sommes des croyantes. Et donc, nous accomplissons toutes les recommandations divines. Il y a des gens qui font pire que ce que nous faisons et personne n’en parle. Nous ne portons pas des habits courts et nous n’exhibons pas notre corps comme certains le font au vu et au su de tout le monde. Ce concours montre juste aux femmes comment garder leurs maris. 

 

Quelle a Ă©tĂ© votre rĂ©action lorsque qu’on a annoncĂ© la suspension de la diffusion Ă  la tĂ©lĂ©vision ? 

 

Rien du tout ! Je n’étais pas déçue. L’essentiel pour moi a Ă©tĂ© la tenue de la finale. Et ça a eu lieu. Ce qui n’était pas Ă©vident. Pour ça, nous rendons grĂące Ă  Dieu. Les gens aiment juger une personne sans mĂȘme la connaĂźtre, alors qu’il est difficile de discerner le bien du mal. Car, il y a des femmes qui font de mauvaises choses en cachette. 

 

Vous Ă©tiez combien de candidates Ă  la finale ? 

Je l’ai dĂ©montrĂ© aux membres du jury, le jour de la finale. C’était un concours et j’ai mis toutes les chances de mon cotĂ©. Je n’ai nĂ©gligĂ© aucune astuce qui pouvait me faire gagner. Si je n’étais pas sortie vainqueur, j’aurais pensĂ© Ă  d’autre chose. MĂȘme le public en Ă©tait tĂ©moin. Mes passages Ă©taient trĂšs attendus. J’ai fait de mon mieux pour ĂȘtre la premiĂšre. 

 

Nous Ă©tions 15 finalistes. 

 

Selon vous, quels sont les atouts qui vous ont permis de remporter ce concours ? 

 

Mon premier atout a Ă©tĂ© mon Ăąge. J’étais la plus jeune des candidates, car je n’ai que 26 ans et je concourrais avec mĂȘme des amies de ma maman. Donc, je suis leur fille. Mais, je remplissais toutes les conditions d’une Diongoma. En plus, contrairement aux autres candidates, je mettais fixĂ© des critĂšres de rĂ©ussite diffĂ©rents. Moi j’avais mes propres astuces. Il y a des dames qui se disent qu’elles sont des Diongomas, mais elles ne le sont que du bout des lĂšvres. Par contre moi, je ne proclame pas que je suis une Diongoma, mais je le dĂ©montre de par mes faits et gestes. MĂȘme les autres finalistes en savent quelque chose. Parce qu’à chaque passage, elles se rendaient comptent de mes trucs et astuces hors du commun. Je ne faisais pas les mĂȘmes choses qu’elles. Je crĂ©ais toujours de nouveaux trucs. Lors du dĂ©filĂ©, je tenais un panier dans lequel j’avais mis des lampes lumineuses. Quand je les ai sorties, le public en Ă©tait tout Ă©bahi. Il ne pouvait plus se retenir. Idem pour les encensoirs. J’ai achetĂ© un encensoir de derniĂšre gamme qui a suscitĂ© beaucoup de bruit au moment oĂč les autres candidates avaient des encensoirs traditionnels. Les commentaires fusaient de partout en ce qui concernait le mĂ©tal de l’encensoir. D’aucuns mĂȘme se demandaient si ce n’était pas de l’or. Les candidates Ă©taient surprises de voir mes Salagne-salagne. En plus, je ne faisais rien qui pouvait motiver les mauvaises critiques Ă  mon encontre. Je passe mon temps Ă  rĂ©flĂ©chir quant Ă  la portĂ©e de mes actes. Je suis issue d’une bonne famille, donc je dois toujours bien rĂ©flĂ©chir avant de m’engager. Car une personne doit toujours penser Ă  ses proches, ses parents ainsi que ses frĂšres et sƓurs avant de faire quoi que ce soit. J’ai pensĂ© Ă  beaucoup de choses avant de me lancer dans cette compĂ©tition, car le fait de vouloir gagner ne me conduirait jamais Ă  faire des actes qui permettront aux gens de me critiquer aprĂšs. Je ne le ferai jamais. Je me suis bien habillĂ©e, j’ai fait des dĂ©hanchements de Diongoma et tout ce que je devais faire pour sĂ©duire le jury. Rien de plus. Il m’arrivait mĂȘme de demander des conseils aux organisateurs de l’élection avant de passer sur le podium. Juste dire aux gens qu’il n’y a rien de mal Ă  l’élection miss Diongoma. C’était juste un jeu. S’il y avait du mal, je ne serais jamais candidate. 

 

Combien avez-vous dĂ©pensĂ© dans les prĂ©paratifs de la finale ? 

 

Je ne peux vous dire exactement la somme, mais ça dĂ©passe plus d’un million 200 mille F CFA. J’ai achetĂ© des encens et des ceintures de perles. Le jour de la finale, j’ai organisĂ© un regroupement chez moi. J’ai achetĂ© un mouton pour le repas. J’avais achetĂ© des tickets Ă  5000 F CFA l’unitĂ© pour presque tous mes accompagnateurs. J’ai aussi louĂ© des voitures que j’ai mises Ă  leur disposition. Je reconnais, cependant, que de bonnes volontĂ©s m’ont aussi soutenue. C’est grĂące Ă  elles si j’ai pu rĂ©aliser toutes mes dĂ©penses pour la rĂ©ussite de la fĂȘte. Je ne veux pas citer de noms mais quelqu’un comme l’ex maire de GuĂ©diawaye, Cheikh Sarr et le ministre des sports, Malick Gackou, n’ont mĂ©nagĂ© aucun effort pour ma rĂ©ussite. Sans oublier les membres de ma famille ainsi que mes amies. Je remercie les organisateurs, Moise Ambroise Gomis et Moussa. 

 

Quels sont les prix que vous remportez avec ce sacre ? 

 

Pour le moment, je ne peux Ă©numĂ©rer tous les prix, puisque qu’on ne me les a pas encore remis. Mais, aprĂšs l’annonce des rĂ©sultats, j’ai entendu dire que j’aurais, un billet d’avion, un frigo, un tĂ©lĂ©phone portable, un poste de tĂ©lĂ©vision, entre autres. 

 

L’argent ne fait-il pas partie du lot? 

 

Je n’en sais rien. Si les organisateurs en ont parlĂ©, je ne l’ai pas entendu car en ce moment la joie m’avait envahie et je ne prĂȘtais plus oreille attentive aux paroles. J’étais trĂšs contente. Mais, ce ne sont pas pour ces cadeaux que j’ai participĂ©. C’était juste pour me faire plaisir. 

 

Vous avez dit que les hommes pleurent derriĂšre vous. Aujourd’hui que vous ĂȘtes sacrĂ©e miss Diongoma, que font-ils. 

 

Les hommes continuent toujours de pleurer. Mais je sais qui je suis et oĂč je pose les pieds. Je ne fais que ce qui m’arrange. Les hommes ne cessent de m’appeler, mais je connais leur intention ; ce qui fait que je ne rĂ©ponds pas Ă  tous les appels. Parfois, je prĂ©pare mes rĂ©ponses avant de dĂ©crocher. Mieux, ce sont les gens qui ne prenaient plus de tes nouvelles qui refont surface, mais je connais leurs motivations. 

 

Mais, il en existe de nouveaux hommes qui vous courent derriĂšre ? 

 

Si, mais je ne leur accorde pas d’importance. 

 

Aviez-vous reçu de propositions indĂ©centes depuis votre sacre? 

 

Il y en a. Les hommes appellent pour me dire des choses qui sont interdites par la « loi ». Ils me proposent des choses impensables. Leurs propositions sont indĂ©centes. Au tĂ©lĂ©phone, si je sais que mon interlocuteur va me dire des choses pas du tout catholiques, je ne lui laisse mĂȘme pas le temps de continuer. Je lui raccroche au nez. A chaque fois que mon tĂ©lĂ©phone sonne, je rĂ©flĂ©chis d’abord avant de dĂ©crocher. Je sais me dĂ©fendre. 

 

Quelle a Ă©tĂ© la rĂ©action de votre copain aprĂšs votre victoire? 

 

(Rires). Avant de partir pour la finale, il m’a dit que j’allais gagner. Le lendemain matin, il m’a appelĂ©e pour s’enquĂ©rir de la situation et je lui ai dit j’ai gagnĂ©. Et sa rĂ©ponse a Ă©tĂ© : « je l’avais dit ». 

 

Donc, il sait que vous ĂȘtes une Diongoma ? 

 

(Elle s’esclaffe de rires). Je m’en arrĂȘte lĂ . 

 

Vous pensez au mariage ? 

 

Je veux me marier, parce que c’est ce qui fait la beautĂ© de la femme. 

 

Votre vie a-t-elle changĂ© aprĂšs votre Ă©lection ? 

 

Du tout. Je suis toujours la mĂȘme Oumy Gaye. Mes habitudes n’ont pas changĂ©. Je suis dans mon salon de coiffure. Si je sors, les personnes que je rencontre, je les salue avec insistance, afin qu’ils ne disent pas que je me prends pour une cĂ©lĂ©britĂ© que je suis loin d’ĂȘtre. 

 

AprĂšs le « Dieul rek dem » aux Ă©liminatoires, qu’avez-vous amenĂ© Ă  la finale? 

 

Mon arme, c’est le « Dieul rek dem » et je ne me sĂ©parerai jamais d’elle. Mais pour cette fois, j’y ai ajoutĂ© le «Raindi rek djĂ©gui». Je le fais et je ne me retourne plus jamais en arriĂšre. 

 

C’est quoi ? 

 

C’est le nom d’un encens. Si tu en mets dans l’encensoir, ça «tue» celui qui le respirera. 

SOURCE: LERAL.NET

Noter cet article
0 votes
Mots clés : Aucun mot clé
SENETOILE NEWS permet internautes de publier librement leurs blogs sur le site.





Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier Ă  commenter

Commenter cet article

Invité
Invité Vendredi, 29 Avril 2016

LES ARCHIVES DE SENETOILE >> LES BUZZ NEWS

prev
next

 
News image

Rewmi persiste sur les sept milliards taĂŻwanais : Macky Sall doit rendre compte

Les attaques contre Idrissa Seck n’y changeront rien : Macky Sall doit rendre compte dans l’affaire des 7 milliards de Taiwan a... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2024110 | COMMENTS

 

 
News image

Epinglé avec une malette d'argent: Alex Ségura victime ou coupable ?

Des rumeurs distillées avec insistance font état depuis quelques jours maintenant d’une interpellation à Paris de l’ancien représentant résident du Fon... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2022953 | COMMENTS

 

 
News image

Jeune Afrique revient sur l'appartenance de Wade à la franc-maçonnerie

POLITICOSN.COM. Dans son dernier numéro, Jeune Afrique est revenu sur l'ancienne appartenance de Wade à la franc-maçonnerie et écrit : "Ab... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 2020193 | COMMENTS

 

 
News image

[AUDIO] CD lui et Moi , Quand Idrissa Seck qualifiait Wade d'ancien spermatozoide futur cadavre...

  Hier , Idrissa Seck qualifiait Wade d'ancien spermatozoide futur cadavre..., Aujour d'hui tout est oublié, Réécoutez l'extrait sonore du CD No1 &nbs... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 2019667 | COMMENTS

 

 
News image

Sénégal le pouvoir du vagin - MarÚme Faye Sall, la vraie Présidente de la République

Lu pour vous sur dakaractu Qui est plus influent que le Président de la République au Sénégal ? Cette question mérite d’... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 2019460 | COMMENTS

 

 
News image

Vérité ou intox : C'est pas discret tout ça : [VIDEO] le comédien sénégalais SANEEX Piégé entrain d'embrasser une star et de caresser ses seins , devinez la suite ( à voir)

    Loin de ses pièces théâtrales où le comédien évade les Sénégalais dans un fou rire, Cheikhou Gueye alias Sa Nekh est retr... Consulter cette archive

QUESTION DU JOUR Âș VĂ©ritĂ© ou Intox ? | Vues: 2019087 | COMMENTS

 

 
News image

AUDIOS : SERIGNE ABDOU AZIZ SY S’ATTAQUAIT AINSI À LA FRANC- MAÇONNERIE

  Piccmi.com - Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh avait estimé que la franc-maçonnerie connaît une fulguration impressionnante au Sénégal.   Certains de ses mem... Consulter cette archive

CULTURE | Vues: 2019009 | COMMENTS

 

 
News image

Entretien exclusif. L'homosexuel Babacar Ndiaye dit tout... (1Ăšre partie)

Dans cet entretien à bâtons rompus accordé à votre site www.leral.net, le mannequin Babacar Ndiaye dit tout. Notamment sur le fameux passepo... Consulter cette archive

LES INFOS ZÉRO | Vues: 2018443 | COMMENTS

 

 
News image

DOUDOU NDOYE ALIAS DON DIEGO, LE MILLIARDAIRE SAOUDIEN: "CE QUI ME LIE AUX JOUEURS, AUX HOMOSEXUELS ET AUX PROSTITUÉES..."

Le Clubbeur Doudou Ndoye a lias Don Diego, le milliardaire Saoudien. Très réputé dans le Dakar by night, a accepté de clarifier les ru... Consulter cette archive

LES INFOS ZÉRO | Vues: 2017892 | COMMENTS

 

 
News image

Vidéo - Mairie de Médina : le bras droit du maire et conseiller municipal de 60 ans filmé en pleins ébats avec une jeune fille

La mairie de la Médina risque encore d’être éclaboussée par une grosse histoire. Mais celle-ci plus que les autres risque de laiss... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1989382 | COMMENTS

 

 
News image

Financement de Bercy et soupçons d’escroquerie dans l’affaire Benetton: Souleymane Jules Diop charge Youssou Ndour.

« J’ai été très déçu, comment peut-il faire çà aux Sénégalais ?» Dans sa dernière chronique datée du mardi 15 juin, le jou... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1178444 | COMMENTS

 

 
News image

SENETOILE NEWS : GOUDI TOWN Vidéo SABAR PORNO MADE IN SENEGAL : entre un Sabar authentique et un Sabar pollué par la soif du Porno des pays chauds, faut il laisser faire?

La danse du « Sabar » sénégalais fait bien partie de notre culture et a toujours rempli des fonctions sociales tr&egrav... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1099325 | COMMENTS

 

 
News image

Scandale Vidéo : Lesbiennes De Grand Yoff Le Film De la Partouze Atterrit Dans Les Téléphones Portables

L’affaire des lesbiennes de Grand Yoff continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Quelques jours seulement après l’éclatement de ce scand... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1042875 | COMMENTS

 

 
News image

Macky Sall tend un piĂšge Ă  Wade : les 7 milliards de Taiwan ne seront jamais soulevĂ©s Ă  l’AssemblĂ©e nationale

XIBAR.NET (Dakar, 13 Avril 2010) - Le président de l’Alliance pour la République (Apr) inquiète au plus haut point le président Wade, pa... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1028414 | COMMENTS

 

 
News image

DIFFUSION DE L’EMISSION "LE BUSINESS DU SEXE" : Walf Tv condamnĂ©e Ă  payer une amende de 5 millions FCFA

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) vient de condamner Sidy Lamine Niasse, le Président Directeur général du Groupe Wal... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1014857 | COMMENTS

 

 
News image

Une histoire de « deum » pollue l'atmosphĂšre Ă  l’hĂŽpital Youssou Mbargane

Il n'y avait pas de quiétude chez les nombreux malades admis à l'hopital Youssou Mbargane Diop de Rufisque, dimanche dernier. A l'... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1013069 | COMMENTS

 

 
News image

Affaire des 20 milliards de Sudatel : Latif Coulibaly et Thierno Ousmane Sy Ă  la barre le 07 octobre

Abdou Latif Coulibaly contre Thierno Ousmane Sy, ce sera pour le 07 octobre 2011. Il s'agit de cette fameuse ‘affaire des... Consulter cette archive

DÉPÊCHES | Vues: 1011783 | COMMENTS

 

 
News image

SOUPÇONNANT LA DAME DE 68 ANS D’ÊTRE UNE «DEUM» : Oumar Mbaye lui assĂšne trois coups de poings, avant de lui fracturer le poignet

Mère de famille et marié à une femme atteinte de paralysie, Oumar Mbaye âgé, d’une cinquantaine d’année, a été jugé hie... Consulter cette archive

FAITS DIVERS | Vues: 1011101 | COMMENTS

 

 
News image

MACKY SALL REPOND A IDRISSA SECK À PROPOS DES 7 MILLIARDS DE TAÏWAN : « Je ne suis pas un dĂ©tourneur de fonds publics»

Le leader de l’Alliance pour la République (Apr), Macky Sall a profité, avant-hier, de la journée de partage sur la str... Consulter cette archive

POLITIQUE | Vues: 1011004 | COMMENTS

 

 
News image

Video violences au stade -Interruption du match Sénégal/CÎte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou blessé

Video - Derniere minute : Interruption du match Sénégal/Côte d'ivoire! vives tensions au stade LSS, le ministre Malick Gakou ble... Consulter cette archive

SPORTS | Vues: 1009874 | COMMENTS

 

L'actualité locale : les régions du Sénégal

prev
next

 

ÉjectĂ©e de la tĂȘte du conseil dĂ©partemental de Bambey AĂŻda Mbodj dĂ©nonce un «abus de pouvoir

News image

  Après avoir bataillé en vain pour le contrôle du groupe parlementaire des Libéraux et démocrates, Aïda Mbodj vient de p... Consulter l'info complĂšte [read full]

Bambey | COMMENTS

 

 

KĂ©dougou : Pour un banal chargeur, il tue son meilleur ami

News image

A cause d’un chargeur de téléphone portable, A Sow a ôté la vie à son ami M Mbengue. Actusen.com que nou... Consulter l'info complĂšte [read full]

KĂ©dougou | COMMENTS

 

 

L’Eglise sĂ©nĂ©galaise en deuil : le CurĂ© de la paroisse de Fatick trouve la mort dans un accident

News image

Le curé de Fatick Abbé Pierre Ngom est décédé des suites d’un accident de voiture sur la route de Joal. Sel... Consulter l'info complĂšte [read full]

Fatick | COMMENTS

 

 

Organisation d’une foire rĂ©gionale de l’agriculture Ă  Tambacounda : La Caritas veut participer Ă  la promotion des produits agricoles rĂ©gionaux

News image

Pour la deuxième fois de suite, la direction diocésaine de la Caritas de Tamba va organiser une foire régionale. L’objectif fondame... Consulter l'info complĂšte [read full]

Tambacounda | COMMENTS

 

Marchés - Opportunités - Performances

Recherchez dans l'actualité quotidienne et dans les archives de SENETOILE NEWS

Recherchez une info dans l'actualité

La Une du Jour >> KÀDDU BII

Aime Sene, vice prĂ©sident du cnp «ce que nous reprochons Ă  l’État »

  Dans cet entretien exclusif accordé au journal Sud Quotidien, Aimé Sène, vice-président du Conseil national du patronat sénégalais (Cnp) n’approuve aucunement la démarche des autorités par rapport à la création d’une nouvelle Compagnie aérienne dénommée «Air Sénégal Sa», suite à la dissolution «Sénégal Airlines». Même s’il reconnait par ailleurs, en tant qu’ancien actionnaire de la défunte compagnie n’avoir jamais eu droit au chapitre parce que les fondamentaux avaient été bafoués, en dépit des gages de l’ancien Président de la République Abdoulaye Wade. Lequel président, les recevant (secteur privé) au début de la création de la société leur avait lancé ceci : «Attention, je ne veux pas que les politiques s’en mêlent». &nb...

JournĂ©e nationale des enfants talibĂ©s le SĂ©nĂ©gal face Ă  l’équation de la mendicitĂ©

  Ce mercredi 20 avril, sera célébrée la journée nationale dédiée aux enfants Talibés. La mendicité et la maltraitance, sans occulter les risques qu’ils encourent, seront encore passés au peigne fin. Pourtant le diagnostic était déjà établi et les pistes de solutions dégagées depuis plusieurs années. Mais l’application pose problème. Parents, maîtres coraniques, organismes des droits de l’homme, Etat, tous, sont au banc des accusés face à la vulnérabilité de cette frange jeune de la population, confronter à des questions de sécurité, voire de survie. Nonobstant la multiplicité des acteurs intervenant dans la lutte contre leur maltraitance, les enfants talibés continuent de «peupler» les artères des villes sénégalaises. &nb...

Violations des droits humains en Gambie Yaya Jammeh au banc des accusés

  Les faits accablent l’homme. Le Président Yahya Jammeh, jeune lieutenant arrivé au pouvoir en Gambie, le 22 juillet 1994, est présenté, 22 ans plus tard, par de nombreux observateurs comme le champion de la répression. Jadis applaudi pour avoir réussi son coup d’Etat sans effusion de sang, son régime est cité dans de nombreux cas de crimes et de tortures, bref de violations des droits humains. &nb...

Pr Moussa Diaw, sur la perspective 2017 pour bby «rien ne prĂ©sage d’une implosion... pour l’instant»

  Même si le rapport de force va être de plus en plus tendu entre les membres de la coalition présidentielle, surtout dans la perspective des élections législatives de 2017 et des listes présumées communes de candidats à confectionner, rien ne présage actuellement d’une quelconque implosion de Bennoo Bokk Yaakaar. Telle est la conviction de Moussa Diaw, Enseignant chercheur en science politique à l’UGB de Saint-Louis (Ugb). Dans cet entretien accordé à Sud Quotidien, il revient par ailleurs sur la relation tout au plus « ambigüe » entre le parti au pouvoir et le Ps, un de ses principaux alliés au sein de Bby, tout en ant la liberté de manœuvre politique du chef de l’Etat avec la …Haute autorité des collectivités locales, en rapport avec les appétits de ses alliés.   &nb...

Renouveau du service public et modernisation de l’administration Macky Sall donne la recette

  Dans le but de promouvoir une croissance économique forte, adossée au Plan Sénégal émergent (Pse), le chef de l’Etat, Macky Sall, a invité l’ensemble des Directeurs nationaux à oser changer ce qui ralentit la marche vers le progrès. Il leur a par conséquent demandé de changer leur relation avec le travail, en instaurant la rigueur, l’assiduité et la ponctualité. Le président de la République s’exprimait ainsi, ce samedi 9 avril dernier, à l’occasion du Forum national de l’administration sénégalaise publique, au Centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad). &nb...

SĂ©nĂ©gal - Entre menaces sur les investitures, manoeuvres souterraines et boulimie de l’apr
 bennoo, a l’epreuve des legislatives 2017

  Après le référendum du 20 mars dernier qui a enregistré la victoire du Oui pour la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (Bby), le temps est au bilan pour se projeter vers les élections législatives de 2017. Cependant, la coalition qui jusque-là a survécu aux différents obstacles depuis 2012 parviendra-t-elle à tenir bon lors des investitures à venir ? Une chose évidente, le parti présidentiel, l’Alliance pour la République (Apr), qui étend ses tentacules depuis l’accession à la magistrature suprême de Macky Sall, va revoir ses appétits à la hausse. &nb...

Pr Khadim Mbacke, chercheur Ă  l’ifan, sur la dĂ©route du camp du oui Ă  Touba «plusieurs facteurs pourraient expliquer cette dĂ©faite...»

&nbs...

Faible taux de participation au référendum les analystes livrent les clés

  Selon les chiffres livrés par le ministre de l’intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, le référendum du 20 mars dernier a enregistré un taux de participation au niveau national de 40,42%, soit en valeur absolue de 2.221.647 votants, sur un total de 5.493.401 inscrits. De l’avis d’Ibrahima Bakhoum, journaliste et analyste politique, cette désaffection des urnes montre que le président de la République, tout comme les partis politiques et les organisations de la société civiles, sans oublier les médias, ont tous perdu.&nb...

Merci aux internautes de SENETOILENEWS

Actuellement 437 internautes anonymes  sont en ligne

LES INOUBLIABLES

Regardez la Télé en direct

JoomlaWatch Stats 1.2.9 by Matej Koval

 

Investir au Sénégal